Les premiers vaccins ont été administrés ce lundi vers 11 heures au centre de vaccination de proximité organisé au hall omnisports du stade Gaston Reiff, à Braine-l’Alleud. Anne est la première personne à s’être fait vacciner au centre ce lundi. Originaire de Waterloo, elle se réjouit de récupérer sa liberté. “Je suis très contente et AstraZeneca est un très bon vaccin !”, dit-elle.

Après la piqûre, les vaccinés doivent attendre environ 15 minutes dans une salle d’attente pour s’assurer qu’ils réagissent bien au vaccin. “Je n’ai rien senti, confie Josée-Jeanne Hussen. Avant les gens pleuraient pour avoir le vaccin et maintenant ils n’en veulent plus.” Ravie d’être vacciné, elle est heureuse de pouvoir enfin revoir ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants.

Un peu plus loin, Nicole dit se sentir à présent plus en sécurité. Elle explique avoir reçu sa convocation la semaine passée par mail, en même temps qu’elle apprenait dans les médias que le vaccin de la firme anglo-suédoise était peut-être la cause de thromboses. “Je ne voulais plus du vaccin à ce moment-là mais j’ai appelé mon médecin traitant qui m’a rassuré et conseillé de le faire”, dit-elle.

Lundi et mardi, le centre est ouvert de 11h à 14h et de 18h à 20h car il suit la disponibilité des vaccins. Dès la fin de la semaine, il sera ouvert sans interruption de 8h à 20h. La police de Braine-l’Alleud est également passée sur les lieux pour s’assurer que tout se déroulait pour le mieux. Une centaine de personnes a été vaccinée cette première journée au centre de proximité brainois.

L’Aviq rappelle à tout le monde de ne pas se présenter sans convocation, ni de venir malade.