Waterloo - Braine l'Alleud

Priée par plusieurs membres et responsables de DéFi de démissionner et de rendre ses mandats au parti depuis l’annonce de son passage du parti amarante vers le MR, Fiorella Iezzi a pris la parole lundi soir dès l’ouverture du conseil communal de Waterloo. Elle a confirmé son passage au MR, et donc a demandé la modification de sa déclaration d’apparentement. Et elle a précisé que vu son apparentement nouveau au MR, elle démissionnait de ses mandats dérivés.

La confirmation de ce transfert, déjà annoncé la semaine dernière par communiqué de presse, a été applaudie par les élus MR.

Côté Ecolo par contre, on est intervenu en fin de conseil communal en interpellant le collège sur cette situation. Les Verts waterlootois ont « regretté d’un point de vue démocratique » que plus de 1.000 électeurs ayant voté en octobre 2018 pour DéFi ne soient plus représentés au conseil communal. En demandant à la majorité si elle cautionnait tout cela…

« C’est le choix de Mme Iezzi, cela concerne le parti DéFI, donc ni le vôtre, ni le mien, a répondu fermement la bourgmestre Florence Reuter. Elle a démissionné de ses mandats dérivés, tout est dit, je n’ai rien à ajouter. Le conseil communal n’a en rien à intervenir. »

Une fois la séance clôturée, Fiorella Iezzi a confirmé qu’elle respectait le code de la démocratie locale. Quant à démissionner pour mettre son mandat de conseillère communale et provinciale à disposition du parti DéFI, il n’en est pas question. Fiorella Iezzi indique que ces mandats sont nominatifs et glisse qu’à Bruxelles, lorsque des élus Ecolos sont passés chez DéFI, aucun responsable de ce parti ne leur a demandé de démissionner…