Yannick n'en revient toujours pas : au retour de ses courses, il a retrouvé son véhicule rempli de crachats.

Alors qu'il revenait d'avoir fait ses courses à l'hypermarché Carrefour de Mont-Saint-Jean, à Waterloo, Yannick a eu une très mauvaise surprise ce mardi : on a craché à plusieurs reprises sur sa voiture garée sur le parking, sans aucune raison. "J’ai vu mes rétros tournés vers l‘extérieur et retrouvé des crachats sur la poignée, le pare-brise et les vitres latérales. La personne n'a pas laissé de mot pour s'expliquer. Je me suis garé entre deux voitures, mais je ne les ai pas touchées. Et je n'ai pas d'ennemis à ma connaissance. Je n’ai pas compris."

Le Waterlootois condamne ces agissements, alors que le pays fait face à la propagation du coronavirus et que l'on demande aux citoyens d'appliquer les normes d'hygiène élémentaires. "C’est déjà suffisamment la psychose autour de nous que pour en rajouter. En découvrant ça, j'ai ressenti du dégoût et beaucoup de colère. J’aurais préféré que la personne attende au moins pour s'expliquer. Il y a énormément de solidarité en ce moment, mais il y a aussi un manque de civisme évident."

Les actes d'incivisme se répètent en effet ces derniers jours dans la région : la semaine dernière, trois personnes débarquaient dans le Carrefour de Bierges en criant qu'ils avaient le coronavirus et ce mardi, un père, mécontent de devoir se séparer de sa fille à l'entrée de l'Aldi de Waterloo, a craché sur le gérant du magasin en quittant les lieux