Brabant Wallon Le centre, la place Capouillet, Joli Bois… tant de gros projets qui devraient avancer cette année à Waterloo.

Tradition oblige, Florence Reuter, la bourgmestre de Waterloo, a présenté ses bons vœux ce mercredi à son personnel communal. L’occasion également pour l’ancienne journaliste de revenir sur les grandes lignes qui vont rythmer 2019 au sein de la cité du Lion. "Et du travail, ce n’est pas ce qui manque, lance-t-elle d’entrée. Nous avons, l’an dernier, tracé les grandes lignes des projets à venir avec la première étape de la rénovation de notre commune avec le Masterplan du centre. Il va falloir maintenant les concrétiser."

Et des défis, il n’en manque pas à Waterloo. "Les défis sont nombreux : le centre, bien sûr, mais pas seulement. Il y a aussi la place Capouillet, Joli Bois, le site d’Argenteuil avec un projet de salle de concerts et de nouvelle académie, des voiries rénovées, des pistes cyclables étendues et améliorées, des espaces verts protégés dans un seul et unique objectif : améliorer la qualité de vie des habitants."

L’occasion aussi de revenir sur l’une des plus belles réalisations de la dernière législature : la rénovation et l’extension de l’école communale de Mont-Saint-Jean. "La majorité des élèves ont découvert leurs nouvelles classes et nous pourrons l’inaugurer au printemps", précise Florence Reuter.

Deux autres enjeux, de bon ton en ce moment, ont été évoqués : la participation citoyenne et la transition écologique. "Ce sont des enjeux de taille pour l’avenir et celui de nos enfants et les communes ont un rôle à jouer." Mais pour y arriver, il faut s’adapter et les autorités communales ont décidé de mettre l’accent sur les spécialisations. "Le budget 2019 s’est concentré sur un renforcement du personnel communal. C’est un choix politique assumé afin de gérer la plupart des dossiers en interne, ce qui signifie que nous devrons moins faire appel à des sous-traitants et que nous allons engager davantage d’agents qualifiés."

On citera encore l’extension du CPAS qui permettra l’ouverture de nouveaux lits au Gibloux ou encore la centaine de policiers qui travaille au sein de la zone de police pour assurer la sécurité de tous dans les rues de la cité du Lion. Une cérémonie qui s’est terminée, comme le veut la coutume, par la traditionnelle mise à l’honneur du personnel communal partant à la retraite.