La ville de Wavre a signé vendredi, en présence du ministre wallon de la Mobilité Philippe Henry, une convention de collaboration avec l'asbl Taxi Stop afin de développer sur son territoire un réseau "Point Mob". Il s'agit d'un endroit physique constituant un noeud où se combinent différents types de mobilité publique et partagée. Il comprend une borne d'information et est un point de transfert entre divers modes de transport. On y ajoute aussi des services annexes comme des casiers (pour les casques de cyclistes, par exemple), des toilettes, une zone d'attente agréable, un Bancontact, etc. Wavre est la première ville wallonne à s'engager dans cette dynamique et Louvain-la-Neuve suivra prochainement. Ces Point Mob, destinés à stimuler les déplacements durables en facilitant le transport multimodal, existent déjà en Flandre ("Mobi Punt"). Le projet est lié à eHUBS, un projet européen Interreg auquel participe Taxi Stop aux côtés de divers partenaires et de villes comme Louvain, Manchester, Dreux (France) ou encore Amsterdam.

A Wavre, la convention de collaboration entre l'asbl et la ville permettra de mettre en place un réseau de Point Mob sur le territoire communal, de les élaborer en accord avec les attentes des utilisateurs et de déterminer leur localisation. Chaque point doit pouvoir être facilement reconnu et offrir une sécurité, une accessibilité et un confort (éclairage, propreté...) incitant les utilisateurs à diminuer leur recours à la voiture individuelle.

"Ce projet s'inscrit dans la vision que développe la Wallonie: il est en phase avec nos objectifs ambitieux de mobilité alternative", a souligné sur place le ministre Philippe Henry.