Depuis ce 25 avril, la seconde phase de la procédure d’inscription dans les écoles secondaires s’enclenche partout en Fédération Wallonie-Bruxelles.Après avoir tenté le coup électroniquement dans leur école préférée via formulaire anonyme ("FUI" ou "Formulaire Unique d’Inscription", dans le jargon), les parents d’élèves doivent désormais s’adresser à un second choix ou 3choix si leurs premières options n’ont pu être acceptées selon les critères de la CIRI, la Commission Inter Réseaux des Inscriptions.

Dans la capitale, cette nouvelle phase engendre à nouveau la compétition pour les places restantes. Et donc son lot de frustration.En effet, ce second temps de la procédure implique la règle du "premier arrivé, premier servi".Il concerne soit les enfants qui n’ont pas été inscrits entre le 14 février et le 11 mars, soit ceux dont l’inscription anonyme n’a abouti qu’à des places en liste d’attente selon les critères de la CIRI. Les parents en ont été informés dès le 1er avril. Ils sont désormais invités à se tourner vers les places vacantes.

43 écoles disponibles

Mais qu’en est-il sur le terrain? Reste-t-il suffisamment de places dans les 116 écoles de Bruxelles? D’après les statistiques disponibles sur le portail inscriptions de la Fédération Wallonie-Bruxelles , 43 établissements secondaires disposent encore d’au moins 10 places sur leurs bancs, soit quelque 37% des écoles (en vert sur notre infographie).La proportion est la même concernant les établissements où les files d’attente sont les plus longues puisque 38% des écoles (44 sites) comptent plus de 50 candidats élèves (en Bordeaux sur notre infographie).


On compte par ailleurs 5 établissements à moins de 10 places disponibles (en jaune), 7 où moins de 10 élèves patientent (rose) et autant où ils sont 10 à 20 dans l’expectative (rouge). Enfin, 10 adresses comptent 21 à 50 écoliers dans leur antichambre.

9,82% des élèves en rade

Au total, la CIRI calcule à 1.204 les écoliers bruxellois encore en panne d’école pour la rentrée prochaine. Cela correspond à 9,82% des élèves. La CIRI annonce qu’au départ de cette 2e phase d’inscription, il reste 1.375 places en Région bruxelloise.

Pour rappel, la première phase d’inscription s’est réalisée anonymement en fonction des critères du décret inscription (le choix, la distance domicile-école, l’indice socio-économique du quartier, la demande d’immersion…) Lorsqu’une école est complète, celle-ci doit classer les candidats selon le coefficient calculé sur base de ces critères.Et attribuer 80% de ses places.Le solde (22%) a été attribué par la CIRI.Les 1.204 élèves bruxellois qui n’ont toujours pas de place sont issus de cette procédure.