A cette fin, un équivalent temps plein (ETP) sera recruté dans chaque commune pour la période du 1er septembre 2020 au 31 décembre 2021.

Cette initiative s'inscrit dans le contexte du plan de relance post-COVID-19 approuvé en juillet dernier et dont une des priorités est la lutte contre le décrochage scolaire.

«Il ne fait aucun doute que la crise sanitaire a un impact négatif sur le décrochage scolaire, accentuant les différences socio-économiques et marginalisant davantage les plus vulnérables. Pour éviter que cette crise sanitaire et sociale n'aggrave encore les inégalités, il était impératif de faire de la lutte contre le décrochage scolaire une priorité régionale. Dès lors, nous avons décidé de soutenir les communes dans ce cadre. Le renforcement du niveau communal et la promotion du travail de proximité, ainsi qu'une démarche proactive et en réseau, permettront d'atteindre les familles et les jeunes qui se retrouvent le plus en difficulté», a déclaré mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

Les ETP recrutés auront trois missions: mettre en réseau les acteurs de la lutte contre le décrochage scolaire, assurer le suivi individuel des jeunes en décrochage scolaire et renforcer les actions collectives de lutte contre le décrochage scolaire.

A la suite de cette décision, le service Ecole de perspective.brussels a pris contact avec les 19 communes bruxelloises qui ont toutes accepté de recourir à ce dispositif.