Ce centre de consommation de drogues se situera au 55 avenue du Port.

Le centre de consommation de drogues régional a franchi un pas important ces derniers jours. La Société d'aménagement urbain (SAU) vient de lancer un avis de marché pour la conception et construction de cette grande salle de shoot gérée par Bruxelles Prévention et Sécurité. Coût du projet : 12,3 millions d'euros. Comme annoncé en début d'année, l'ouverture de centre de shoot - autrement appelé centre intégré pour usagers de drogues en grande précarité - pour 2025. Vaste de 4 000 mètres carrés, ce centre se situe au 55 de l'avenue du Port, juste à côté du siège du Port de Bruxelles. Les deux bâtiments situés sur cette parcelle seront démolis. Ce centre sera géré par l'ASBL Transit.

"Il s’agira d’un centre intégré à très bas seuil d’accès", explique le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS). "Ce qui signifie, d’une part, qu’il acceptera les usagers sans condition, dans l’anonymat, en offrant une gratuité des services, en assurant un accueil 24h/24 et 7 jours sur 7, avec un accueil spécifique destiné aux femmes et, d’autre part, qu’il permettra la combinaison des services et des approches : accueil, soins, travail psychosocial, hébergement, insertion socioprofessionnelle... Le centre ambitionne de devenir un véritable centre de référence en assuétudes, en soutenant également la recherche et l’innovation sociale en santé."