Depuis le début de la crise sanitaire, 336 contaminations ont déjà été détectées parmi les membres du personnel (agents et collaborateurs civils) de la zone de police de Bruxelles-Capitale-Ixelles, la plus grande du pays, révèle la conseillère de police bruxelloise Bianca Debaets (CD&V). Qui remarque néanmoins, sur base des chiffres obtenus par la zone, que "le taux d'absentéisme est aujourd'hui plus faible que dans la période précédant le coronavirus". En mars 2019, le taux d'absentéisme atteignait 11%, il est aujourd'hui tombé à 7%.

Depuis le début de la pandémie, 336 contaminations ont été constatées au sein du personnel de la zone, pour un total de 2.400 employés, soit 14%. À l'heure actuelle, 24 membres du personnel, dont huit ont été testés positifs, sont en isolement ou en quarantaine. Depuis le début de la crise sanitaire, huit membres du personnel ont dû être hospitalisés et une personne est toujours à l’hôpital aujourd'hui. "Selon les informations fournies, les équipes d'intervention seraient les plus durement touchées", relate encore l'élue bruxelloise. 

Pour endiguer la propagation du virus au sein de ses services, la zone de police a mis en place une ligne de permanence. Cette ligne téléphonique est disponible 24 heures sur 24.