Ixelles a lancé son premier Budget Participatif, en partenariat avec Proximity, en octobre dernier. La commune a mis 100 000 euros sur la table pour financer des projets proposés par les citoyens dans un premier temps puis choisis lors d'un vote réunissant plus de 2000 personnes ainsi qu'un jury d'experts et d'Ixellois tirés au sort dans un deuxième temps.

Les 14 projets sont séparés en deux catégories, les projets "main dans la main" mis en œuvre par les employés communaux et les projets "main à la pâte", mis en œuvre par les habitants ou ASBL porteurs du projet.

Les quatre projets "Main dans la main" sont les suivants :

Games Connexion qui consiste à favoriser les rencontres et la cohésion sociale sur l’espace public par l’implantation de jeux de sociétés africains, asiatiques et européens.

Potajad’Eau: Construire une serre destinée aussi à récolter de l’eau de pluie, qui permet de faciliter et de rendre plus écologique l’arrosage du potager collectif Potajadot.

Devantures d'hier revivent aujourd'hui : Mettre en valeur le patrimoine unique de devantures de la Belle Époque par une expo photo, un parcours d’artistes notamment.

Zinne XL : Ensemble, soutenons les commerces locaux et éthiques ! : Développer le réseau de la Zinne (monnaie locale bruxelloise) à Ixelles pour soutenir l’économie locale (circuit court) et de qualité (bio, zéro déchet).

Les dix projets "main à la pâte" sont :

Cantine solidaire : Créer un réseau de solidarité alimentaire local et distribuer gratuitement des plats préparés aux personnes les plus précarisées.

Chaîne YouTube "Plus d’autonomie en ville": Présenter, sur un ton ludique et instructif, des particuliers qui ont, par de petits gestes ou de grandes rénovations, développé plus d'autonomie en ville en eau, en énergie et en alimentation.

Elz'art // Street art collective Ixelles : Donner l'opportunité à des jeunes d'origine africaine en situation précaire de développer leurs talents artistiques à travers une peinture murale.

"Et puis"... Sur le pas de la porte : Mettre en valeur, à travers des vidéos, la vie de la rue Lesbroussart, et privilégier les relations citoyennes et intergénérationnelles entre les habitants.

Formations sur l’égalité de genres destinés aux personnes encadrant les jeunes : Organiser des formations à l’égalité des genres à destination des personnes qui encadrent les jeunes.

KiosKup : Installer un kiosque mobile sur les places publiques d’Ixelles et qui ouvre sa scène à la promotion des arts vivants et aux programmes des petites et grandes structures culturelles.

Les mains ou-vertes : Valoriser les bacs gourmands qui se trouvent dans la rue des Artisans mais aussi à créer du lien entre les habitants et les passants.

Less Walls, More Bridges : Développer des ateliers créatifs pour rapprocher les résidents et les faire se sentir plus connectés à leur quartier. L'intention est d'utiliser les armoires électriques de la rue Maria Malibran comme toile, pour visualiser l'identité des riverains.

● ‘Poppekas’ Saint Boniface : Organiser des spectacles de marionnettes et favoriser la convivialité entre voisin·e·s, permettant le partage de moments entre petits et grands.

Women In Art, in the streets : Faire découvrir de grandes œuvres de femmes qui ont été oubliées par l’Histoire de l’Art, à travers une déambulation nocturne artistique et musicale immersive.

Au total, 40 projets ont été déposés et 31 sont passés l'étape du vote.

La campagne de mobilisation citoyenne dès le 20 avril

La prochaine et dernière étape de ce budget participatif est la campagne de mobilisation. Concrètement, cette campagne souhaite encourager les citoyens d'Ixelles à participer à l'un (ou plusieurs) des dix projets mains à la pâte sélectionnés en fournissant un soutien financier (crowdfunding) mais également du matériel, de la main d'œuvre ou du mécénat de compétences (crowdsourcing). Le soutien se fera via la plateforme http://ixelles.proximitybelgium.be entre le 20 avril et le 4 juin.