Les mesures sanitaires sont quelque peu assouplies, la campagne de vaccination avance mais l’été 2021 se déroulera encore sous le signe du Covid. Bien mérités, les projets de vacances restent donc encore limités. Pour permettre aux Bruxelloises et Bruxellois qui resteront dans la capitale de profiter au mieux du soleil, la Région a relancé les appels à projets Staycation BXL et Bruxelles en vacances. Pour le premier, la VGC a sélectionné 120 initiatives locales pour une offre sportive, culturelle, ludique et de jeunesse étoffée dans toutes les communes de Bruxelles. Pour le second, Bruxelles Mobilité a choisi 49projets qui permettront de profiter des rues et espaces publics bruxellois.

Avec Staycation, les enfants pourront ainsi arpenter les rues de la ville à dos de cheval ou d’âne pour se rendre à l’endroit de leur rêve et Muntpunt fera le tour des parcs et des lieux publics de Bruxelles avec une boîte de jeux d’été. La gare maritime sera équipée d’une colonne interactive et Bronks accueillera une jungle urbaine devant ses portes. Cette année encore, il sera possible de faire du kayak sur le canal. Et Zinnema va organiser des interventions artistiques à la piscine Flow à Anderlecht alors que Cinema Galeries y assurera des projections de films.

"234 projets ont été présentés à la VGC. Ce sont les riverains qui, le plus souvent, savent le mieux de quoi leur quartier a besoin. Pour ces staycations, nous investissons dans d’innombrables activités pour que les Bruxellois (re)découvrent leur ville. Nous remettons en outre les artistes et autres porteurs d’initiatives au travail en leur proposant des rémunérations correctes", indique Pascal Smet (Vooruit), membre du collège de la Commission communautaire flamande en charge de la Culture, de la Jeunesse et du Sport.

De son côté, Bruxelles Mobilité a reçu 116 propositions, soit un peu moins que l’année passée "mais cette année, les associations savaient à quoi s’attendre et ont proposé des projets un peu plus conséquents", précise le cabinet de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen). Avec des subventions à hauteur de 10 à 15 000 euros, Bruxelles en vacances entend proposer des aménagements réels pour donner plus d’espace aux riverains dans la ville.

"Beaucoup de Bruxellois n’ont pas de jardin ni de terrasse. Les espaces publics sont alors le prolongement de leur maison : ils débordent de gens et il est urgent de créer de l’espace supplémentaire. Où jouer, flâner, apprendre à rouler à vélo, manger une glace sur un banc." Fin 2020, la VUB a évalué positivement l’impact des projets menés l’année dernière sur la population locale. Cet été, les Bruxellois et Bruxelloises en retrouveront certains et en découvriront de nouveaux, de la gare de Jette à la place Saint-Lambert, en passant par les quartiers Cureghem et Flagey.

À Saint-Josse, les riverains pourront réaménager le carrefour de la rue du Méridien et de la chaussée d’Haecht. "En 2020, nous avons rassemblé les habitants des rues densément peuplées de Saint-Josse pour réaménager les zones au pied des arbres. Les échanges ont été très riches et nous allons cet été réaliser un projet dans ce quartier qui mérite d’être revalorisé", explique l’ASBL Fabrik.

À Molenbeek, le projet Korenbike sera prolongé, se réjouit l’ASBL Toestand. "L’année dernière, l’appel à projets nous a permis de développer l’atelier de vélo participatif Korenbike. Depuis lors, il est devenu un élément incontournable du site Korenbeek. Nous donnons envie aux adolescents du quartier de faire du vélo. Avec cette nouvelle subvention, nous espérons asseoir le projet et le pérenniser."