Cette nouvelle construction, située rue du Corbeau, se compose de quatorze appartements accessibles par ascenseurs à front de rue et de quatre arrières-maisons avec jardins privatifs. Un jardin en intérieur d’ilot est à la disposition des locataires et permettra, en plus d’être un lieu de convivialité, la mise en place d’un potager collectif. Enfin, le site possède emplacements de parking voiture, moto et vélo ainsi que des caves. Les emplacements de parking seront mis en location via un opérateur externe ce qui permettra d’offrir des solutions de parking tant pour les locataires sociaux qui le souhaitent que pour le quartier.

Au départ développé pour la vente à l'unité, le site a finalement été adapté en une occupation de type logement social. "Depuis quelques années, nous visons à acquérir de plus en plus de nouveaux logements sociaux. Pour ce faire, nous achetons des logements construits par le secteur privé, en particulier via les projets clé-sur-porte. Nos juristes et ingénieurs peuvent analyser les dossiers très rapidement. Ainsi, après un peu plus d'un an, nous pouvons y accueillir de nouveaux locataires, ce qui est très rapide comparé à d’autres projets", explique la présidente de la SLRB Bieke Comer.

Au niveau énergétique, les appartements sont munis d'une chaudière individuelle à condensation, d'un système de ventilation à réglage variable et d’une très bonne isolation au niveau des murs extérieurs. Des toitures vertes ont également été exécutées ce qui donne à l’immeuble un bilan énergétique d'un niveau très correct dont les scores atteignent un niveau B. "La haute performance énergétique de ces bâtiments neufs permet de réduire la consommation énergétique et les charges demandées aux locataires", souligne la secrétaire d’État au Logement Nawal Ben Hamou (PS).

L’augmentation du patrimoine de Comensia permet également de reloger des locataires dans des habitations adaptées à leur composition de ménage. Les quatre arrières-maisons disposent de trois chambres, ce qui est une excellente nouvelle pour les familles nombreuses en attente d’un logement plus grand. Sur les 18 logements, douze ont été attribués aux familles qui étaient en demande de mutation et six à des candidats qui étaient sur liste d’attente.

"Comensia n’est pas une société de logements sociaux comme les autres puisque nous sommes organisés en coopérative de locataires. Il donc très important pour nous aussi qu'il y ait une dynamique participative au niveau local tant dans les quartiers que dans les immeubles et que des espaces collectifs puissent être appropriés pour mener ces projets", conclut le directeur de Comensia Cédric Mahieu (CDH).