Le parlophone et le thermostat sont installés et branchés. La cuisine est toute équipée. Seuls les murs, avec leur petits croquis au crayon à papier, doivent être repeints. A Laeken, ce sont 199 logements passifs tout neufs qui ont été inaugurés ce lundi, rue Steyls, à Laeken à quelques rues de la place Bockstael . Ils sont en vente et répertoriés sur le site du Fonds du Logement ainsi que sur le site Immoweb. 
95 autres appartement vont sortir de terre d'ici 2023. La présidente du Conseil d'administration du Fonds, Lieve Lalemant-Scheerlinck, accompagnée de Philippe Close (PS) , bourgmestre de Bruxelles-Ville et Nawal Ben Hamou (PS), secrétaire d'Etat au Logement de la Région bruxelloise, ont posé, symboliquement la première pierre. Les appartements de une à quatre chambres valent de 174 000 à 360 000 euros pour les plus grands appartements, version penthouse. "Tous les appartements ont une terrasse ainsi qu'un ou plusieurs emplacements pour les vélos, indique Catherine Scheid, directrice du Fonds du Logement, subsidiée par la Région. Nous ne poussons pas les familles à acquérir une place de parking mais elles le peuvent". Au total, ce sont 184 places qui sont construites avec ces immeubles aux briques jaunes.
Le Fonds du Logement a acheté ce projet immobilier, appelé Steysl-Delva, sur le marché privé. "On a gagné du temps pour trouver du foncier. Cela permet de se diversifier et de proposer des logements sur des cadences différentes".
© BAUWERAERTS DIDIER

La plus grande particularité de ces logements est le prix. "Ces logements doivent permettre aux ménages d'accéder à la propriété à un prix raisonnable", peut-on lire sur le communiqué de presse du Fonds du Logement. Ces logements sont destinés aux familles qui répondent aux critères du Fonds soit des ménages aux revenus faibles, modestes et moyens. Les appartements sont proposés à la vente à prix coûtant avec une TVA de 6%. Le Fonds permet également aux familles d'acheter un bien via un crédit hypothécaire. "Lorsque les familles souhaitent acheter ces logements mais présentent des difficultés et après analyse de leur dossier on peut différer le paiement jusqu'à 30%d u prix de vente pour les appartements vendus dans le cadre du programme de l'Alliance Habitat, précise la directrice. Cette partie indexée reviendra ensuite au Fonds à la vente de leur appartement". Déjà 68 appartements ont trouvé acquéreur et 60 familles ont bénéficié du crédit du Fonds.
Avec les 300 logements au total, ce sont aussi une crèche, une maison de repos, des commerces et trois rues qui vont voir le jour . Une plaine de jeux au carrefour des immeubles va également être créée.  "C'est un petit morceau de quartier, souligne le bourgmestre de la Ville de Bruxelles . C'est vraiment pensé comme la ville du Futur".
La secrétaire d'Etat, comme le bourgmestre, encouragent ces projets qui permettent aux ménages bruxellois, ne disposant pas forcément de revenus importants, d'accéder à la propriété. "C'e n'est que du positif" ajoute Philippe Close qui rappelle que la Ville de Bruxelles a vu arriver plus de 10 000 habitants en trois ans dans sa commune.