Interdiction de Sharia 4 Belgium en vue

D. Ha.
Interdiction de Sharia 4 Belgium en vue
©Belga

Un mandat d'arrêt a été requis contre un membre de Sharia4Belgium

BRUXELLES Comme notre ministre de l’Intérieur l’avait déjà annoncé ce week-end, elle mettra prochainement un plan de renforcement de la lutte contre le radicalisme en œuvre. Concrètement, “Joëlle Milquet (CDH) estime opportun de trouver un arsenal législatif qui permettrait d’interdire ces organisations radicales et leurs sites web” , explique sa porte-parole, Emilie Rossion. Le PS a également embrayé lundi à l’issue de son bureau de parti en plaidant aussi pour l’interdiction de ce genre d’organisation : “en élargissant et en conjuguant la loi Moureaux”  !

On peut très vite tomber dans la censure préventive , a prévenu lundi Jozef De Witte, directeur du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR). Interdire a priori n’est pas une bonne idée. Il faut par contre punir les faits lorsqu’ils sont avérés.” Et Fouad Belkacem de revenir sur sa condamnation en 2011 pour incitation à la violence contre des non-musulmans : “La Justice belge a essayé de me condamner. J’ai fait appel. Je n’étais pas présent lors de la première échéance au tribunal. Ils m’ont donc condamné par défaut. Après, ils ont diminué la peine quand j’ai été pour m’expliquer. Ils ont dit un an ferme, un an de sursis. On a fait appel et on est encore dans la procédure. Donc, il n’y a pas de condamnation, ce n’est pas définitif et je risque d’être déclaré innocent.”

Connu pour avoir déjà appelé au lynchage des homosexuels, à la destruction de l’Atomium et, depuis peu, à briser le dos des policiers, voici ce que Fouad Belkacem pense de la possibilité d’interdir son groupuscule : “C’est le double standard de la démocratie. Joëlle Milquet peut dire que j’incite à la haine ou à la violence. C’est totalement pas le cas […] J’ai dit que j’appelais le gouvernement belge à nous laisser tranquilles. Vous êtes des mécréants, vous avez votre système. Ben… nous, on a le nôtre. Laissez-nous tranquilles. On a notre façon de vivre, vous avez la vôtre. Pourquoi vous ne cassez pas la tête aux juifs (etc.) ?” , s’interroge-t-il notamment.

Et d’encore assurer : “On n’est pas de ceux qui appellent à la guerre ou à la violence. Nous, on veut seulement que chaque personne garde ses mains chez lui. On n’a jamais attaqué vos femmes, ni les citoyens belges. Pourquoi on nous attaque comme ça ? […] Nous, on dit qu’on ne veut pas de votre façon de vivre.”



© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be