8.000 bières en stock

Pa. D.
8.000 bières en stock
©Stéphanie Lecocq

Se servir soi-même sa chope à table, c’est possible au 77, un home-bar situé en face du cimetière d’Ixelles

Il y a deux semaines, un bar pas comme les autres a ouvert ses portes au 437 de l’avenue de la Couronne, juste en face du cimetière d’Ixelles. Ici au 77, les clients s’installent à table et se servent leurs bières eux-mêmes sans devoir faire appel au tenancier.

“Il y a dix tables de dix personnes avec des pompes à bière intégrées à chacune d’elle. Chaque pompe est reliée à quatre tanks d’une capacité de 500 litres qui se trouvent à la cave. Cela représente une réserve de 8.000 bières” , explique Cédric De Cock, qui a créé le 77.

Le jeune homme de 28 ans a découvert le concept de home-ba r lors d’un Erasmus à Prague en 2008. “J’ai passé cinq mois dans cette ville que j’aimais beaucoup et qui comptait trois établissements de ce type. Vu qu’en République tchèque, la consommation de bière par habitant est quasiment identique à chez nous, ramener le concept était possible.”

Lancer son commerce n’a pas été chose aisée pour ce jeune entrepreneur qui a suivi des études de journalisme. Que du contraire. “Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée. J’ai galéré pendant deux ans. Je ne recevais pas les allocations suffisantes pour vivre normalement et mettre en place mon activité.”

L’envie d’entreprendre est née chez Cédric De Cock lorsqu’il a travaillé dans une agence média. “J’ai eu mes premiers contacts avec le secteur de l’entrepreneuriat quand j’ai dû trouver des sponsors pour le salon Entreprendre. C’est là que j’ai découvert que beaucoup d’aides étaient délivrées aux jeunes start-ups” , se souvient-il.

Quand il a décidé de quitter son job après deux ans et de faire le grand saut, Cédric De Cock a directement contacté l’Agence bruxelloise pour l’entreprise (ABE). “Mon conseiller m’a aidé à rédiger mon plan financier, corrigé mes erreurs. Un conseiller juridique et un autre spécialisé dans l’horeca m’ont fourni les informations qui manquaient.” Les contacts de l’ABE dans le secteur bancaire lui ont également permis d’obtenir plus facilement un prêt.

Désormais fin prêts, Cédric et son associé, Alexandre Vanderstappen, attendent avec impatience l’Euro 2012 ainsi que les Jeux olympiques. “Comme la bière et le sport se marient bien, on a installé sept écrans led pour faire un sport bar. Pour le moment, on diffuse Roland-Garros.”



© La Dernière Heure 2012

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be