Vers des écoles hyper connectées...

D’ici 2020, toutes les écoles secondaires de la capitale seront équipées d’une connexion Internet à large bande.

Pauline Deglume
ecole tablette anderlecht
ecole tablette anderlecht ©© Bauweraerts D

Depuis des années, les écoles tentent d’entrer pas à pas dans l’ère du numérique. Afin de ne laisser aucun établissement sur le bord de la route, la Région a lancé, en 1998, un Plan Multimédia mis au point et géré par le CIRB (Centre d’Informatique pour la Région bruxelloise). Au total, 30 millions ont été investis pour fournir des ordinateurs, des serveurs, des projecteurs et plus récemment des tablettes à plus de 500 établissements.

Mais 15 ans après son lancement, cette phase d’équipement arrive à son terme. "Le Plan Multimédia sera désormais synonyme de connectivité", a annoncé la ministre bruxelloise en charge de l’Informatique, Brigitte Grouwels (CD&V). Cette dernière a profité de sa visite au salon Online Educa qui se tenait hier, à Berlin pour présenter le projet régional Fiber to the school qui vise à équiper les 164 écoles secondaires de la capitale d’une connexion en fibre optique.

Bien qu’elle ait déjà permis de normaliser certaines pratiques comme, par exemple, l’accès à la vidéo, l’intégration de matériels informatiques dans l’enseignement rencontre actuellement un nouveau frein : les connexions trop lentes. Seulement 30% des écoles secondaires du pays disposent d’une connexion avec une bande passante supérieure à 30 Mbps (mégabits par seconde).

Afin de doter les écoles d’une connexion ultra-rapide, le CIRB prévoit donc de remplacer l’ADSL et le VDSL par une technologie plus efficace, à savoir la fibre optique qui offre une connexion à Internet à très haut débit, voire illimitée. Concrètement, il s’agira donc d’amener jusque dans les écoles le réseau IRISnet qui quadrille déjà toute la Région avec plus de 300 km de câbles de fibres optiques.

"Nous utilisons toujours la ligne ADSL reçue en 1998. Sauf que nous avons maintenant 80 ordinateurs et que c’est devenu vraiment très lent. Ce qui est très énervant pour les professeurs et les élèves qui perdent beaucoup de temps... C’est donc vraiment important d’améliorer la connexion!", commente Ivo Broeckx, directeur de l’école technique néerlandophone Victor Horta.

Les écoles secondaires seront normalement toutes connectées en fibre optique d’ici à la fin de la prochaine législature, à raison d’un déploiement de 28 écoles par an. Pour chaque site, le coût des aménagements est estimé à 35.OOO€, ce qui représente un budget total de presque 6 millions d’euros.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be