"Jamais je ne dormirais sans Bouboule"

La Fondation Prince Laurent a installé ses containers destinés aux SDF accompagnés d’un chien.

N. G.
"Jamais je ne dormirais sans Bouboule"
©BELGA

La Fondation Prince Laurent a installé ses containers destinés aux SDF accompagnés d’un chien.

On le sait, pour nombre de sans-abri, avoir un animal de compagnie est très important. Un lien affectif essentiel qui aide un peu à vivre dans la rue au quotidien…. Or, être SDF avec un chien, en cette période hivernale, peut s’avérer un sérieux handicap : très rares sont les structures à les accueillir avec leur chien. Bien souvent, ils préfèrent d’ailleurs rester dans le froid plutôt que d’abandonner leur compagnon.

La Fondation Prince Laurent l’a bien compris, raison pour laquelle, elle met en place pour la quatrième année, un accueil pour les sans-abri accompagnés de chiens, dans une rue proche de la gare Centrale.

Hier matin, les quatre containers pouvant accueillir 16 personnes et leurs compagnons à quatre pattes ont reçu la visite du prince. "Même lorsqu’il fait -30 degrés, ces personnes préfèrent dormir dehors plutôt que d’abandonner leur chien. Je tire mon chapeau car peu d’entre nous seraient capables d’un tel sacrifice" , a commenté le prince Laurent.

Alain, qui passe en ce moment pratiquement toutes ces nuits dans les containers, en est le parfait exemple. "Je dors dans la rue depuis de nombreuses années et je ne me sépare jamais de Bouboule. Ici, c’est formidable car on peut prendre une douche et dormir au chaud", explique-t-il. Les occupants peuvent aussi bénéficier des services du Samusocial, tandis que les animaux peuvent recevoir des soins médicaux dans le dispensaire.

Cette visite a été l’occasion, pour la Fondation, de plaider pour que les chiens puissent accompagner leur maître dans toutes les structures pour sans-abri disponibles. "Les animaux posent surtout des problèmes logistiques. Les abris conventionnels n’osent pas se lancer sur cette piste car ils ont peur que les chiens apportent des problèmes, en matière d’hygiène notamment. Nous avons une expertise vétérinaire et nous avons pu constater que les problèmes apportés par les animaux sont vraiment minimes", commente John Smets, vétérinaire de la Fondation Prince Laurent.

Les quatre containers se trouvent rue des Sols, près de la gare Centrale. Deux d’entre eux contiennent quatre lits superposés, mis à disposition par l’armée belge. Les deux autres sont munis d’une petite cuisine et d’installations sanitaires. Ils seront accessibles jusqu’à la fin février.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be