Quand la mort s’invite au café

Sandrine a créé les Cafés de la mort pour se libérer du tabou de la fin de vie.

N. G.
Photos Bernard Demoulin: Cafe pour parler de la mort. Sandrine Tenaud
Photos Bernard Demoulin: Cafe pour parler de la mort. Sandrine Tenaud ©© Bernard Demoulin
Sandrine a créé les Cafés de la mort pour se libérer du tabou de la fin de vie.

On connaissait les cafés philo, les repair cafés ou les cafés Alzheimer.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité