Bruxelles: les huit réfugiés retranchés sur deux grues porte de Namur sont descendus (PHOTOS & VIDEOS)

Certains d'entre eux l'ont fait spontanément et d'autres, avec le concours de la police et de membres de l'équipe Rescue in Safe Conditions (RISC) des pompiers de Bruxelles.

Belga et rédaction en ligne

Les huit réfugiés qui, depuis lundi matin, s'étaient retranchés sur deux grues d'un chantier de la porte de Namur à Bruxelles, en sont descendus mercredi soir. 

Certains d'entre eux l'ont fait spontanément et d'autres, avec le concours de la police et de membres de l'équipe Rescue in Safe Conditions (RISC) des pompiers de Bruxelles, a indiqué Pierre Meys, porte-parole de ces derniers. 

Leur état de santé ne nécessitait pas de soins médicaux et ils ont été pris en charge par la police. Les huit réfugiés, deux femmes et six hommes, étaient retranchés depuis lundi matin sur deux grues d'un chantier du boulevard de la Régence, non loin de la porte de Namur à Bruxelles. Ils y ont passé deux nuits consécutives. Une femme enceinte qui se trouvait parmi eux nécessitait de soins médicaux mercredi matin mais n'a pas voulu descendre le la grue, si bien que les soins lui ont été prodigués sur cette dernière.

Mercredi après-midi, quatre personnes sont finalement descendues spontanément des grues et quatre autres, avec le concours de la police et des pompiers.

Selon des sympathisants qui s'étaient réunis lundi aux abords du chantier du boulevard de la Régence, les huit réfugiés sont présents sur le territoire belge depuis des années. Acculés au désespoir, ils ont entamé une action plus radicale pour obtenir un titre de séjour qu'ils demandent en vain depuis des années.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be