Les derniers bergers bruxellois dans le flou

En juillet 2012, Jeremy, Jamina et Antoine, trois Bruxellois de 29 à 32 ans, ont lancé à Watermael-Boisfort une activité inhabituelle au niveau bruxellois : un élevage de brebis.

J. Th.
Exploitation agricole ferme urbaine Watermael boistfort
Exploitation agricole ferme urbaine Watermael boistfort ©Stephanie Lecocq

En juillet 2012, Jeremy, Jamina et Antoine, trois Bruxellois de 29 à 32 ans, ont lancé à Watermael-Boisfort une activité inhabituelle au niveau bruxellois : un élevage de brebis. 

La ferme du Chant des Cailles, un projet de ferme participative mis en place en collaboration avec les habitants du quartier Durable Logis-Floréal, a ainsi vu le jour sur un terrain de 2,5 hectares. Près de quatre ans plus tard, le trio veut garder le sourire, mais ne cache pas son inquiétude quant à l’avenir de cette aventure agricole urbaine. La Région a en effet annoncé que 70 logements seront construits sur une partie du terrain.

"On est un peu dans le flou. On ne sait pas trop ce qui va se passer pour l’avenir de la ferme. On attend plus d’informations des autorités régionales avec lesquelles on a de très bonnes relations", explique Jérémy. "Mais le projet de construction n’est pas une surprise. On a toujours su que c’était une occupation précaire", ajoute-t-il encore. "La ferme du Chant des Cailles est un très beau projet. Seul un tiers du terrain sera concerné par les logements", indique-t-on du côté du cabinet de Céline Fremault (CDH), la ministre du Logement, qui se dit très sensible à la dimension environnementale du projet.

Pour rappel, le terrain appartient à la société de logements sociaux du Logis, laquelle avait toujours prévenu que des logements y seraient un jour construits. La Région bruxelloise construira donc 70 logements, dont 20 % de logements moyens et 80 % de logements sociaux. Un avis de marché en vue de la réalisation du chantier - première étape du processus - a été lancé. Une trentaine de prestataires ont déjà marqué leur intérêt.

Du côté de la Région , on promet de veiller à créer des synergies entre les nouveaux habitants et le Chant des Cailles. "Le cahier des charges, en cours d’écriture, stipulera qu’il faudra un équilibre entre la dimension logement et la dimension environnement", explique le cabinet de Céline Fremault.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be