La Foire du Midi pour oublier la maladie

Une centaine d’enfants malades ont profité gratuitement des attractions de la Foire du Midi vendredi.

Arnaud Farr
La Foire du Midi pour oublier la maladie
©Stéphanie Lecocq

Une centaine d’enfants malades ont profité gratuitement des attractions de la Foire du Midi vendredi.

"L’ambiance de la Foire du Midi est vraiment particulière ! J’adore les nombreuses attractions proposées", Kevin 11 ans, était aux anges ce jeudi. Ce petit garçon souffre d’une maladie chronique et a pu profiter gratuitement des attractions de la Foire du Midi, à l’instar d’une centaine d’autres enfants issus de cinq associations, à l’occasion de la journée des enfants malades.

Depuis 12 ans, cette journée est organisée de concert par les forains et la Ville de Bruxelles. "C’est avec énormément de plaisir que les forains offrent cette journée d’évasion aux enfants", a commenté Kevin le Forain, la sympathique mascotte de cette 136e édition. "Beaucoup d’enfants présents aujourd’hui n’ont pas l’occasion de profiter de ce type d’activités. C’est très enrichissant de les voir sourire."

Avec des enfants en décrochage scolaire

La Foire du Midi pour oublier la maladie
©Stéphanie Lecocq

Concrètement, les enfants ont reçu un "pass" leur permettant de profiter à souhait de toutes les attractions. "Je tiens à remercier les forains pour cet élan de générosité. J’espère que cette journée a permis aux enfants de s’évader de leur quotidien et de vivre un moment inoubliable", a commenté Marion Lemesre (MR), échevine du Commerce de la Ville de Bruxelles. "C’est aussi l’occasion de mieux comprendre comment ces associations s’impliquent au quotidien pour les enfants malades."

Pour Titane Ganty, administratrice de l’ASBL Sauvez mon enfant, cette journée a une saveur particulière. "Un enfant malade est un enfant qui souffre, et il a forcément moins la capacité et la possibilité de sortir et de s’amuser. On est ici en présence de jeunes qui sont atteints de toutes sortes de maladies, comme des problèmes cardiaques, des malformations ou des maladies graves comme le cancer. Cette journée leur permet d’oublier leurs soucis."

Cette journée était donc consacrée aux enfants malades, mais pas seulement. 35 enfants de la Fondation Constant Vanden Stock étaient également présents. "Notre mission principale consiste à s’occuper de la réinsertion pour les enfants en décrochage scolaire, afin de lutter contre l’absentéisme, explique Kiki Vanden Stock, la femme du président du Sporting Club d’Anderlecht et présidente de l’association. On prend en charge des enfants nécessiteux et on les suit dans leur parcours scolaire pour veiller à ce qu’ils puissent s’en sortir. Ils sont en tout cas très contents d’être là aujourd’hui !"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be