Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)

La rédaction bruxelloise
miss bruxelles 2017
miss bruxelles 2017 ©© BAUWERAERTS DIDIER

Les candidates au titre ont été présentées à la presse hier soir au restaurant La Vigne

Qui succédera à Elisabeth Assaf ? L’an dernier, cette Ganshorenoise alors âgée de 18 ans avait été couronnée Miss Bruxelles 2016 à l’issue d’un show haut en couleurs organisé à l’hôtel Plaza. Malgré sa longue chevelure noire et son magnifique sourire, la jeune femme n’était cependant pas parvenue à se hisser sur le podium de Miss Belgique en janvier dernier.

Une petite vingtaine de femmes sont candidates au titre de Miss Bruxelles 2016. Les beautés de la capitale ont été présentées jeudi soir à la presse lors d’une soirée organisée dans la Skyroom du restaurant La Vigne, situé à Woluwe-Saint-Pierre.

"Nous désirons trouver une Miss Bruxelles avec une forte personnalité, une beauté physique combinée avec une bonne dose d’intelligence, un charme désarmant et une classe naturelle" , ont fait savoir les organisateurs Lorenzo Di Siervi et Ray Vanderstraeten.

Pour l’occasion , les prétendantes au titre de Miss Bruxelles avaient toutes enfilé une petite robe noire. Celle qui pourra représenter notre Région dans le cadre du concours Miss Belgique sera sélectionnée par un jury lors d’une soirée de gala organisée le 10 septembre prochain au théâtre de l’hôtel Plaza. En attendant l’élection, découvrez ci-contre les six coups de cœur de notre rédaction.

Selin veut devenir masseuse

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


A l’Institut Bischoffsheim, où elle est inscrite en 5e année en option bio-esthétique, Selin Yuruk reçoit de nombreux compliments de la part de ses professeurs sur la qualité de ses massages. Du coup, cette jeune fille de 18 ans se voit bien plus tard devenir masseuse et ainsi faire de ce point fort son futur métier. Mais pour l’heure, avec sa participation au concours Miss Bruxelles, cette pétillante Schaerbeekoise a décidé de se lancer un autre défi de taille : vaincre sa timidité. "J’ai déjà participé au concours Miss Nice People, et celui de Miss Élégance. Je me suis finalement lancé le challenge de devenir Miss Belgique. C’est un bel exercice pour la confiance !" , explique Selin, qui compte proposer, dans le cadre du concours, une séance de maquillage gratuite dans un centre commercial.

Melissa: "Je joue dans un club de foot"

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


Forte d’une expérience dans la mode avec sa participation au concours Top Model Belgium l’année dernière, Melissa Breuer aime se lancer de nouveaux défis. Bientôt diplômée en auxiliaire de l’enfance, Melissa compte entamer des hautes études afin de devenir institutrice maternelle. Malgré son côté très féminin, Melissa cache pourtant une carte secrète. "Je suis passionnée de football. Je joue depuis toute petite et je me suis inscrite au club de Jette depuis l’année dernière. J’ai ce côté garçon manqué" , blague la jeune femme de 19 ans. Son rêve ? Devenir modèle photo pour une grande marque. "Mais je suis trop petite" déplore-t-elle, en souriant, du haut de son mètre 67.

Chloé: "Mon rêve ? faire le tour du monde en sac à dos"

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


A seulement 22 ans, Chloé Levy gère un bar à cocktail familial depuis déjà trois ans. Pour Chloé, le concours Miss Bruxelles se résume en une belle aventure. "C’est l’occasion de faire beaucoup de rencontres et de fréquenter un milieu dont on n’a pas l’habitude" , explique la jeune femme d’origine israélienne. Spontanée, cette fan de sport adore les voyages. "Mon plus grand rêve ? Faire un tour du monde en sac à dos. Je suis quelqu’un qui aime profiter de la vie" , ajoute-t-elle. Une de ses prochaines destinations ? L’Amérique.

Alessia: "J"ai le coeur sur la main"

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


D’origine Italienne, Alessia Montedoro fait partie des plus jeunes candidates, à seulement 19 ans. Diplômée en coiffure, Alessia travaille dans un salon depuis bientôt un an. Parlant parfaitement italien, elle voudrait apprendre le néerlandais et l’anglais, indispensables dans la capitale selon elle. "J’adore Bruxelles car c’est une ville très cosmopolite et j’aimerais bien la représenter" , déclare cette habituée des séances photos. Derrière son sourire, se cache une jeune fille généreuse. "J’ai le cœur sur la main. Je pense d’abord aux autres avant de penser à moi" , conclut-elle. Ses deux plus grands rêves ? Devenir Miss Belgique 2017 ou modèle photo. Pour l’un des deux, elle est déjà sur la bonne voie.

Myriam pense à créer une entreprise… en Espagne

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


"Cette année, avec mes nouvelles études, je compte apprendre l’espagnol, l’anglais et l’arabe. Ce sont trois langues pour lesquelles je me débrouille, mais que je ne maîtrise pas encore entièrement. Je pense peut-être ouvrir ma propre affaire plus tard, et comme je ne sais pas si cela sera en Belgique, au Maroc ou en Espagne, je veux être prévoyante !" , explique, dans un néerlandais parfait et avec une voix décidée, Myriam Sahili. Dotée d’une personnalité forte, cette parfaite bilingue - elle a suivi sa scolarité en néerlandais et parle aussi cette langue avec son papa à la maison - ne voit pas le concours Miss Bruxelles comme un simple challenge. "C’est une responsabilité. Il y a toute une série de missions à remplir, notamment tenter de récolter le plus d’argent possible afin d’aider différentes associations qui en ont besoin" , explique la jeune femme de 19 ans qui n’a pas sa langue en poche.

Noémie: "J’avais envie de représenter mon pays"

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


Suivre deux baccalauréats universitaires en même temps - l’un en sciences politiques et l’autre en sociologie-, présider un cercle étudiant, faire du piano, vouloir reprendre le volley… et en même temps participer au concours Miss Bruxelles : Noémie Deneux est incontestablement une jeune femme enthousiaste et plein d’énergie. Cette candidate de 21 ans est une véritable touche-à-tout qui est toujours à la recherche de nouveaux défis et tente de concrétiser ses rêves. Sa participation au concours s’inscrit dans cette démarche : la jeune Noémie aimerait bien pouvoir représenter la Belgique à l’étranger. "J’avais envie de faire quelque chose de différent de mes études, mais aussi de représenter mon pays", explique-t-elle, toujours avec son grand sourire.

Miss Bruxelles 2017 : les candidates entrent en piste et la DH fait les présentations (PHOTOS)
©BAUWERAERTS


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be