Propreté publique à Bruxelles: Signalez les dépôts clandestins en deux clics

La Région bruxelloise lance une nouvelle version de l’application Fix My Street, qui s’étend désormais aussi à la propreté publique.

Sarah Nuyens
Bruxelles: dépôts clandestins d'immondices et de déchets accumulés après le passage du Tour de France.
Bruxelles: dépôts clandestins d'immondices et de déchets accumulés après le passage du Tour de France. ©Bauweraerts

La Région bruxelloise lance une nouvelle version de l’application Fix My Street, qui s’étend désormais aussi à la propreté publique.

Alors qu’au cours des dernières années, les dépôts clandestins et autres encombrants sont devenus monnaie courante dans la capitale, la Région bruxelloise a décidé d’étendre l’application Fix My Street à la propreté publique, et donc de permettre à ses utilisateurs de signaler en quelques clics la présence de déchets sur la voie publique.

Développée par le CIRB (Centre d’informatique pour la Région bruxelloise) en 2013, l’application permettait jusqu’ici de signaler les nids de poule, un éclairage défectueux ou encore des problèmes de signalisation. En quatre ans, ce ne sont pas moins de 78.000 incidents qui ont déjà été signalés. Depuis ce jeudi, il est désormais également possible d’avertir de la présence des déchets de chantier, pots de peinture, sacs-poubelle et autres encombrants présents dans la rue.

Concrètement, les internautes sont invités à prendre une photo de l’incident qu’ils rencontrent et à la télécharger dans l’application. Une fois la photo insérée, ceux-ci doivent ensuite indiquer la voirie sur laquelle se trouvent les déchets (ou tout simplement activer leur géolocalisation) et, enfin, choisir le type d’incident dont il s’agit. Un commentaire peut également être ajouté en cas de besoin.

Une fois cette étape terminée, l’internaute reçoit rapidement une notification lui indiquant que sa "plainte" a bel et bien été reçue. "Cette avancée permet d’améliorer l’interactivité entre les citoyens et les acteurs de la propreté. En plus du numéro vert et du formulaire disponible sur le site Internet de l’Agence Bruxelles-Propreté, les Bruxellois disposent désormais d’un moyen supplémentaire pour signaler les dépôts clandestins dans l’espace public", s’est réjouie la secrétaire d’État en charge de la Propreté publique, Fadila Laanan (PS).

Concernant les enlèvements des dépôts en tant que tel, ceux-ci seront répartis entre les communes et la Région en fonction de la nature de la voirie. "Les communes agiront sur les voiries communales et l’Agence Bruxelles-Propreté sur les voiries régionales. Pour notre part, nous traiterons les demandes en fonction de la nature, de la localisation et des horaires. On va envoyer la plainte au secteur qui pourra répondre le plus rapidement possible. L’objectif est d’enlever les déchets dans les 24 h sauf dans des cas plus spécifiques, comme un avaloir cassé par exemple", précise le porte-parole de Bruxelles-Propreté, Étienne Cornesse.

Quant aux personnes qui ne disposeraient pas d’un smartphone mais d’un ordinateur ou d’une tablette, elles pourront passer par le site Internet www.fixmystreet.irisnet.be.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be