Jette : trois nouveaux projets pour lutter contre les risques d’inondations

Bruxelles Environnement a retenu trois projets de gestion des eaux.

S.E.M
Jette : trois nouveaux projets pour lutter contre les risques d’inondations
©Dupuis

Bruxelles Environnement a retenu trois projets de gestion des eaux.

Les risques d'inondations dans la vallée du Molenbeek, qui traverse Jette d'ouest en est, ne sont pas nouveaux. Pour les réduire aux maximum, la commune bénéficiera cette année de 236 000 euros de subsides régionaux. Bruxelles Environnement a retenu trois projets relatifs à la gestion des eaux de pluie. Dans la rue Jules Lahaye, des aménagements visant à déconnecter les eaux pluviales du réseau d'égouttage via la construction de noues et de jardins d'orages sont prévus. Ces aménagements pourront absorber les eaux de ruissellement de plusieurs centaines de m² de voirie et de trottoirs, ainsi qu'une partie des eaux de toiture des maisons.

Dans la rue Jean-Baptiste Moyens, la commune entend remplacer la berne centrale par une noue d'infiltration plantée, avec replantation d'arbres et zones de stationnement en revêtement perméable. Cet aménagement vise aussi à soulager en aval l'égout de la rue Bonaventure. Enfin, au niveau des serres communales de l'avenue du Laerbeek, une étude sera menée afin de séparer les eaux usées des eaux pluviales, de récupérer celles-ci pour l'arrosage des plantes des serres et les sanitaires du personnel, et de rejeter le surplus dans le milieu naturel via une petite station de lagunage.

Pour rappel, lors du chantier de la ligne du tram 9, les eaux de pluie d'une partie du tracé du tram et de la place du Miroir ont été dissociées du réseau d'égouttage. "Cela évite la saturation de ce dernier et réduit fortement les risques d'inondations en fond de vallée, en particulier sous le pont du chemin de fer de l'avenue de l'Exposition qui n'a plus connu d'inondation depuis 2018", expliquent les autorités communales.

L’obtention de ces subsides résulte de la dynamique enclenchée à Jette par le groupe de recherche-action BrussEau (Bruxelles sensible à l’eau), un projet par lequel habitants, acteurs de terrain, commune et chercheurs élaborent ensemble un diagnostic et des propositions d’aménagement pour réduire le problème des inondations à Bruxelles.

"En multipliant les jardins de pluie dans les espaces publics, en rendant les rues plus perméables, et en dissociant les eaux de pluie du réseau des eaux usées, nous sommes parvenus en quelques années à limiter avec succès le nombre et la gravité des inondations à Jette, pour un coût, au m³ d’eau retenu, dix fois inférieur à celui des bassins d’orage enterrés, et pour un résultat qui embellit l’espace public et y développe la biodiversité", conclut Bernard Van Nuffel (Ecolo), échevin en charge de la politique de l'eau.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be