Un pop-up store des Savonneries Bruxelloises dans la Galerie du Roi

Le confinement a lancé les premières réflexions sur le projet de créer cette première boutique des Savonneries Bruxelloises

Charlotte Egli
Un pop-up store des Savonneries Bruxelloises dans la Galerie du Roi
©DR

Les Savonneries Bruxelloises est une usine de savons artisanaux qui existe depuis 1926. Sa caractéristique, c’est de produire du savon solide. L’usine se situe près de Tour et Taxi, dans un bâtiment où sont entreprosées des machines des années 70 qui tournent à la main.

En janvier 2020, Maxime Pecsteen et Maxime de Villenfagne décident de reprendre l'affaire aux anciens propriétaires qui souhaitaient prendre leur retraite. " Notre idée est de pérenniser l'activité des Savonneries et de continuer à produire le meilleur savon ", explique Maxime Pecsteen. C'est en visitant des manufactures urbaines que Maxime confie avoir eu un coup de coeur. Il faut alors reprendre un savoir-faire quasi centenaire. " Utiliser des machines anciennes, travailler un savon semi-artisanal, ça a un charme fou ", ajoute-t-il.

" Quand j'étais petit, ma grand-mère m'offrait un savon à Noël il y a donc un peu d'émotion de travailler ce produit ", confie Maxime Pecsteen. L'usine produit pour d'autres marques sur commande mais possède également sa marque propre, distribuée dans plusieurs boutiques bruxelloises, comme Senteurs d'Ailleurs, place Stéphanie, ou bien encore via la vente en ligne.

Pendant le covid, l'usine voit ses commandes diminuer brutalement de 40%. L'heure est alors aux réflexions pour les deux associés qui ont repris l'affaire à peine trois mois avant le début de la pandémie. " On a eu l'idée de vendre nos savons dans un magasin qui mettrait en avant notre savoir-faire " , explique le savonnier. C'est la première fois que les Savonneries Bruxelloises ouvrent une boutique depuis sa création. Après avoir discuté avec Alexandre Grosjean, le directeur des Galeries royales Saint-Hubert, ce dernier leur a indiqué un emplacement disponible pour ouvrir leur pop-up store. " L'idée est d'abord de tester cette boutique éphémère et après de voir si c'est envisageable de la laisser " .

Un pop-up store des Savonneries Bruxelloises dans la Galerie du Roi
©DR

Ouvert depuis quatre semaines, les clients peuvent y tester les savons et Laeticia, la vendeuse, peut prendre le temps de leur expliquer les 12 fragrances proposées.

Mais les projets des deux associés ne se sont pas arrêtés là. Ils ont développés un shampooing solide qui sera disponible dès la semaine prochaine. " C'est pas évident de créer un shampooing car souvent les gens sont hésitants ou attachés à leur produit " .

Prochaine étape ? Mettre en place une économie circulaire avec le Jam Hotel (chaussée de Charleroi). Les Savonneries Bruxelloises leur ont proposé de supprimer les pousse-mousse en plastique pour passer au savon solide. " Comme la plupart des clients ne viennent qu'une seule nuit, on récupère les savons utilisés à vélo et on le remoule pour en refaire du savon. En gros, on revalorise le produit " . A terme, l'entreprise souhaiterait abolir le plastique de leurs emballages. " On avance déjà mais on a encore beaucoup d'améliorations à faire " , explique Maxime Pecsteen.

La boutique est ouverte du mercredi au dimanche de 11h à 18h30, jusque fin décembre, et elle est située Galerie du Roi. Premier bilan après un mois d'ouverture : "On sent que ça prend pas mal et avec le début des courses de Noël, il y chaque jour un peu plus de monde. Notre emplacement est idéal ».

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be