Josaphat-Mediapark : les habitants dénoncent "un simulacre de concertation" de la part des autorités régionales

Les habitants qui suivent les projets de la friche Josaphat et de Mediapark s’inquiètent de la ligne environnementale du gouvernement.

Maël Duchemin
quartier colonel bourg
©JEAN LUC FLEMAL

"Je manque d'arguments rationnels pour expliquer la ligne de la Région." C'est le constat de Catherine Seigneur, membre du collectif Savons la friche Josaphat. La Région prévoit 1 200 logements pour le site, dont la partie ouest est classée à "très haute valeur biologique" par Bruxelles Environnement.

En avril 2020, la Commission régionale de développement avait pointé du doigt plusieurs problèmes de densité et d'environnement dans le Plan d'aménagement directeur (PAD) de la friche. L'été dernier, le gouvernement propose alors une version 1 bis qui ne convainc pas Catherine Seigneur. "Ils ont diminué la densité d'habitants mais gardé les mêmes volumes. La réduction de l'implantation au sol reste minime alors que c'est ce qui posait problème pour la biodiversité."

Un plan B avait pourtant été mis au point par des associations locales et environnementales. "On avait réussi à faire un autre scénario avec le même nombre de logements mais en préservant la zone ouest, la plus riche en biodiversité. On a eu à peine cinq minutes pour proposer ce plan."

Catherine Seigneur accuse la Région de feindre la concertation. "On a eu les documents du nouveau PAD trois semaines avant l'enquête publique de septembre 2021. Ça représente des milliers de pages traitées. La réunion de concertation a eu lieu un mois après le début de cette même enquête publique… C'est un simulacre de concertation."

La Commission régionale de développement (CRD) doit synthétiser les résultats de cette enquête publique et émettre un avis sur la version 1 bis pour le 25 janvier 2022. Un avis qui n’est pas contraignant pour le gouvernement.

Rentabilité ou vraie nécessité

À un kilomètre au sud-est de la friche, Guy Castadot, membre du comité Mediapark, s'inquiète aussi pour les espaces verts. Il dénonce la volonté de la Région de construire dans le bois Georgin, situé à l'arrière des bâtiments de la RTBF-VRT. Suite à l'avis de la CRD sur le PAD Mediapark, le gouvernement bruxellois accepte en juin 2021 de revoir sa copie. "Il devrait retirer trois îlots qui devaient être bâtis au sud du bois." Première victoire pour le comité, qui ne souhaite pas s'arrêter là. "Des constructions sont toujours prévues dans la zone."

Guy Castadot attend maintenant l’enquête sur la présence de lérots (espèce protégée) qui devrait aboutir en mars et la nouvelle version du PAD.

"Il y a des espaces inoccupés ici. Des bureaux vides. Avec le télétravail, leur nombre devrait augmenter. Pourquoi continuer de vouloir construire du neuf ? On a passé le boom démographique dans la région." Le comité constate déjà la présence de "3 420 nouveaux logements aux alentours du Mediapark ".

Ne pas confondre concertation avec droit de codécision

Face aux accusations de concertation bâclée le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort rappelle que sur les deux PAD, les enquêtes publiques et avis d'instances ont mené à une modification des projets. "La participation du public à des processus décisionnels dans des matières relevant de l'environnement est intégrée en droit européen et en droit belge."

"49 135 ménages sont en attente d'un logement social à Bruxelles." Une problématique que le gouvernement estime avoir intégrée aux projets. Par exemple, " le PAD Josaphat prévoit une répartition de 45 % logements publics " avec "323 logements sociaux et 215 logements moyens" .

La quête du profit ?

Pour ce point, le cabinet explique qu'il n'y a "aucune obligation de profit ni de rentabilité dans le chef de la Région" et qu'elle n'aurait pas revu sa copie à la baisse en matière de logement. Rappelons que selon le Plan régional d'affectation du sol, les deux zones des PAD sont constructibles. La Région estime alors qu'en ayant acquis ces terrains elle les protège aussi des promoteurs privés.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be