"Un premier pas vers la privation de liberté", "Tous unis pour changer la crise": des manifestants venus des quatre coins de l'Europe témoignent

Quatre manifestants de différents pays confient leurs craintes par rapport à la gestion de la crise.

Anna est spécialement venue de Roumanie pour faire entendre sa voix. "Personne ne peut décider de ce que la population doit s'injecter dans le corps. En Roumanie, les autorités ont renoncé au pass sanitaire ainsi qu'à la vaccination...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité