L'Union Saint-gilloise au Bempt ? L'administration régionale dévoile les résultats de son étude demain

Le député libéral Gaëtan Van Goidsenhoven n'est pas ressorti rassuré de la commission Aménagement du territoire cet après-midi.

M. L.
L'Union Saint-gilloise au Bempt ? L'administration régionale dévoile les résultats de son étude demain
©BELGA

Le député libéral Gaëtan Van Goidsenhoven n’est pas ressorti rassuré de la commission Aménagement du territoire ce lundi. Il s’inquiétait du sort de l’Union saint-gilloise, en tête de notre championnat de football. Face aux résultats et les ambitions de l’équipe bruxelloise, un plus grand stade semble indispensable. Le hic, Bruxelles a peu de place. L’an passé, trois pistes ont été mises sur la table : une extension du stade Marien, un retour au stade Roi Baudouin ou la construction d’un nouveau stade sur un autre terrain de la capitale, du côté du Bempt, au-delà de l’usine Audi Forest. Cette piste était privilégiée par Charles Picqué en novembre dernier, relayait BX1.

Elle n’a pas été citée par le ministre-président Rudi Vervoort (PS) dans sa réponse ce lundi. “Perspective.brussels a en effet été mandaté pour accompagner l’Union Saint gilloise dans sa recherche de localisation d’un stade”, a répondu le ministre-président Rudi Vervoort en réponse à une question du député MR Gaëtan Van Goidsenhoven. “Sur base des pistes identifiées par le Club, Perspective fournit une analyse qui comprend des considérations sportives et urbanistiques, des aspects mobilité ainsi que les incidences potentielles en terme d’environnement et de bien-être (bruit, propreté et sécurité). L’analyse s’est ainsi exclusivement limitée, à ce stade, à trois sites situés sur le territoire forestois, et en prenant en compte les aspects précités.”

“S’il est légitime que le RUSG cherche à implanter un nouveau stade en RBC, une utilisation parcimonieuse du sol doit nous amener à réfléchir à cette hypothèse dans une perspective d’intérêt collectif et de durabilité du projet à long terme. Cette perspective d’intérêt collectif implique de réfléchir à la mutualisation éventuelle des infrastructures existantes, à la diversité des utilisations et à l’ouverture des activités sportives pour le quartier également. Il convient aussi que le projet soit réfléchi en ayant égard aux prescriptions du Pras”, a poursuivi Rudi Vervoort, précisant qu’à l’heure qu’il est, “il n’y a pas encore d’orientation définitive qui ait été prise. Il est donc prématuré que je m’avance sur ce terrain”.

Pas du tout convaincu par la réponse du ministre-président, Gaëtan Van Goidsenhoven a déposé “un projet d’ordre du jour motivé afin de réanimer la question au plus vite”. “Rudi Vervoort n’a rien répondu. Il a refusé de donner un délai au travail de son administration. Je lui ai demandé de faire une profession de foi sur le maintien de l’USG en territoire bruxellois, il n’a même pas voulu témoigner de cela, aucun mot, élément rassurant. Après le ratage de l’agrandissement du stade d’Anderlecht, après le fiasco du Stade National, il ne manquerait plus que l’Union saint-gilloise quitte le territoire régional.”

En réalité, Rudi Vervoort ne souhaite pas griller perspectives.brussels, qui doit dévoiler les résultats de son étude ce mardi. Celle-ci privilégiera très certainement la piste du Bempt, la plus avancée des trois. C’est aussi la piste privilégiée par les propriétaires du club – ils y ont d’ailleurs déjà fait dessiner quelques plans et maquettes. À Forest, la bourgmestre ff Mariam El Hamadine attend les résultats de perspective.brussels avant de se prononcer. “Nous en saurons plus mardi. Je n’en sais pas plus. D’ici là, seul l’intérêt des Forestois et des supporters m’importe.”

Mathieu Ladevèze

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be