Quatre logements modulaires pour les sans-abris à Forest

C’est à Forest, sur le site Barcelone de citydev, que quatre maisons modulaires ont été installées dernièrement. Ces maisons sont des logements préfabriqués de 26M2 qui sont mis à disposition de personnes sans-abri en échange d'un loyer.

Charlotte Egli
Quatre logements modulaires pour les sans-abris à Forest
©Bernard Demoulin

A 43 ans, Laurent a emménagé dans sa maison modulaire en novembre 2021. "Je vivais dans la rue depuis août 2016", nous dit-il. Il habite à présent dans un logement du site Barcelone à Forest pour 360 euros par mois, charges comprises. "Je viens de Forest donc c'est chouette d'y habiter à nouveau. Ici, j'ai pu reprendre d'anciens plaisirs comme les jeux vidéo". Inscrit au CPAS, il cherche à présent un emploi comme magasinier. Les locataires n'ont pas de date limite, ils peuvent choisir de louer autant de temps qu'ils veulent. Ils sont encadrés par l'ASBL Infirmiers de rue, qui les accompagnent tout le long de leur location.

Quatre logements modulaires pour les sans-abris à Forest
©Bernard Demoulin

Le projet de maisons modulaires

Le projet de logements modulaires est géré par Infirmiers de rue. Il a débuté en 2018, en réponse à un appel à projet de la ministre bruxelloise du Logement de l'époque, Céline Frémault. Ils ont alors reçu des subsides du gouvernement et ont entament le test de deux premiers modules, installés sous le pont Van Praet à Laeken. "Aujourd'hui, on est à un moment charnière de ce projet, on a reçu les permis d'urbanisme des communes de Forest et d'Anderlecht car les modules sont à présent reconnus comme du logements", explique Maxhime, d'Infirmers de rue.

Les deux modules ont alors déménagé du site Van Praet sur celui de Forest, suivis de deux autres. En avril, deux modules seront encore installés sur ce site. Concernant la location, c’est une association immobilière sociale qui s’occupe de sa gestion.La période de construction d’un module est d'environ six semaines. Pour cela, Infirmiers de rue travaille en collaboration avec le Collectif Halézou (B.a-Bois Asbl, The Jof Company et AdVitampierre).

Et la suite ?

Une convention vient d'être signée avec la ville de Bruxelles : un terrain du CPAS accueillera bientôt 6 maisons à Neder-over-Heembeek, et deux maisons sur un terrain à Jette. A terme, le but de l'ASBL est d'interpeller les communes sur leurs terrains inoccupés afin de pouvoir y installer temporairement des modules pour les sans-abris, mais aussi de simplifier les administrativement les demandes de permis pour y avoir accès rapidement. L'ASBL a également besoin de fonds financiers pour la construction d'un module qui coûte environ 40 000 euros. "Nous cherchons des investisseurs sociaux en permanence pour financer les maisons, sachant qu'il ne faut pas chercher à avoir un retour sur investissements", explique Maxhime. Il est également possible de faire directement un don à l'ASBL.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be