Molenbeek au clash avec Mahdi concernant un centre Fedasil

A l'arrivée des réfugiés ukrainiens, le home Sebrechts a été mobilisé en centre de transit. Un mois plus tard, des demandeurs d'asile l'occupent, une situation qui ne passe pas pour la commune.

Sylvain Anciaux
Molenbeek au clash avec Mahdi concernant un centre Fedasil
©belga - JC Guillaume
Lorsque des centaines de réfugiés ukrainiens débarquent sur le sol bruxellois peu après l’invasion russe dans leur pays, il a fallu trouver des solutions d’accueil et d’hébergement. L’ancienne maison de retraite, Armonea Sebrechts, non loin de la basilique de Koekelberg, entre alors dans les plans pour atteindre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité