Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”

Les équipes du musée et de la commune font le point sur les travaux réalisés et à venir. Fermé depuis 2018 le musée d’Ixelles devrait réouverture en 2024.

M.D.
Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”
©DR.

La directrice Claire Leblanc a bien fait passer le message : "la fermeture a été une chance, un moyen de moins se concentrer sur la programmation, et de réfléchir, faire le point sur le musée." Les équipes s'apprêtent à finir l'inventaire numérique de toutes leurs pièces "on annonce maintenant une collection de 15 000 œuvres contre 12 000 avant." Mais le musée n'a pas fermé ces quatre dernières années pour faire son inventaire. Depuis 2018, des travaux d'agrandissement et d'amélioration de cadre muséal sont en cours. "On passe d'un modèle ou le musée est un lieu pour voir des objets étranges ou historiques, à un modèle plus ouvert de rencontre, comme une agora" explique l'échevin à la culture Kélountang Ndiaye (Ecolo-Groen).

Transition entre les phases

La première phase est presque finie finie. "C'est celle qui a plus d'impact visuel de l'extérieur". L'entrée a été totalement repensée. L'aménagement d'une ancienne maison mitoyenne qui hébergeait des gendarmes pensionnés, permet de créer des espaces polyvalents et dès zones ateliers pour accueillir des scolaires par exemple. Petit plus non négligeable : cette maison donne aussi accès à un nouveau jardin en intérieur d'îlot surplombé d'une terrasse.

Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”
©B-Architecten
Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”
©B-Architecten

Toujours pour diversifier ses activités et son public, le musée proposera à terme un espace café et un shop. Vous pourrez donc entrer dans le musée sans ticket et vous installer dans le jardin côté rue ou celui côté cours. Le tout conçu par le bureau B-architecten. Trois millions d’euros ont été nécessaires à ces étapes.

Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”
©B-Architecten

Pour la 2e phase qui va commencer, c'est le cabinet Trio qui prend le relais. Il est chargé de tous les aménagements intérieurs, de l’isolation de certaines façades, de la pose de panneaux solaires le tout en s’adaptant aux contraintes de conservation d’œuvre. Autrement dit le gros œuvre a été fait reste une phase "plus infiltrante" par rapport au bâtiment.

Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”
©Trio
Musée d’Ixelles : “l’aventure de la fermeture”
©Trio

Ce “Museum In Progress” n’attend pas la réouverture pour poursuivre ses activités. Des expos hors des mûrs sont prévues localement mais aussi à l’internationale. L’initiative “Musée comme chez soi” reprend également. Le musée prospecte chez les voisins pour sélectionner parmi les volontaires ceux qui souhaitent accueillir une œuvre du musée chez eux pour un week-end. La prochaine édition commencera le 25 et 26 juin.

Pour la réouverture prévue en 2024, tout reste à faire "On doit refaire les audioguides, les affiches, la communication, les tarifs, l'accueil des scolaires, les programmes…" explique Claire Leblanc. Le musée fêtera ses 130 ans le 31 mai alors qu'il sera toujours fermé. "Mais qu'est-ce que sont 6 ans de fermeture si l'on repart pour 130 nouvelles années.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be