La NVA veut organiser une gay-pride à Anderlecht : "les attitudes de beaucoup de personnes doivent encore évoluer"

Le conseiller-député Gilles Verstraeten demande une action d’envergure pour la visibilité des communauté LGBTQIA+.

Ro.Ma.
La NVA veut organiser une gay-pride à Anderlecht : "les attitudes de beaucoup de personnes doivent encore évoluer"
©JC Guillaume & Belga

Ce jeudi, la majorité anderlechtoise, PS-Ecolo-Défi, présentera au conseil communal son plan "LGBTQIA+". Un plan qui prévoit, entre autres, un événement de visibilisation des communautés LGBTQIA+. Soutenant le plan global, le conseiller d'opposition Gilles Verstraeten (NVA) ne veut pas que l'événement reste limité à une petite action « symbolique » et va proposer au conseil d'organiser, chaque année, une "petite pride"à Anderlecht. "Un Pride serait un signe. Une manière de dire : on ne veut pas se cacher, la rue est à nous, on a le droit d'exister », explique l'Anderlechtois qui estime "que les attitudes de beaucoup de personnes doivent encore évoluer"dans sa commune.

Le député nationaliste flamand a dernièrement déclaré sur les ondes de la RTBF : "Personnellement, dans mon quartier de Cureghem, je n'ose pas me promener avec un garçon, avec un homme main dans la main".

Du côté des autorités communales, on assure vouloir organiser un "événement", mais la tenue d'une "pride" stricto sensu n'est pas arrêtée. "Ce sera peut-être sous une autre forme. Il faut le faire de la manière la plus inclusive possible. On aura d'ailleurs une concertation avec les autres communes dans les prochains mois", indique le cabinet de l'échevin Jérémie Drouart (Ecolo).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be