Le restaurant Comme chez Soi perd une étoile mais ne changera pas son ADN : "on aimerait comprendre la décision du Guide Michelin"

Le restaurant Comme chez Soi perd une étoile mais ne changera pas son ADN : "on aimerait comprendre la décision du Guide Michelin"
©Bauweraerts

L'absence de Laurence Wynants et de son époux, Lionel Rigolet, au Théâtre royal de Mons fut remarquée hier midi à l'occasion de la cérémonie du Guide Michelin 2022. Et pour cause, un des responsables du Guide leur a téléphoné samedi dernier pour leur apprendre la perte de leur 2e étoile. Sans argument, ni autre commentaire. Pour le couple héritier d'une cuisine gastronomique portée sur l'excellence depuis trois générations, ce fut le choc.

"Ce week-end, c'était très dur. On ne s'y attendait pas du tout. Nous sommes dans la surprise et la tristesse", commente Laurence Wynants. "Énormément de gens pensaient qu'on allait plutôt vers la troisième étoile. Nos clients, même d'autres restaurateurs de haut niveau, pensaient que nous irions plus haut." Même sentiment dans le chef de Lionel Rigolet. "Les clients sont super-heureux, le restaurant ne désemplit pas… On ne comprend pas, c'est très difficile à vivre", a-t-il déclaré à l'agence Belga. Ce qui attriste, aussi et surtout le couple aux manettes de l'une des meilleures tables de la capitale, c'est l'absence d'explications de la part du Guide. "Lorsque j'ai demandé des explications, l'un des responsables du Guide m'a dit qu'ils étaient en pleins préparatifs pour la cérémonie de lundi. Il m'a conseillé de venir voir le dossier dans deux ou trois mois…"

"Il n’y a pas que le Michelin dans la presse gastronomique"

Légitime incompréhension… "Nous sommes une maison cotée par Michelin depuis 1953. Cette absence d'explications, c'est un peu dommage. Mais c'est le Guide. Ça leur appartient. On respecte." Néanmoins, le Comme chez Soi n'a pas vu passer un inspecteur du Michelin depuis trois ans. "On nous assure qu'il s'agit d'inspecteurs venant de l'étranger. Soit, mais d'ordinaire l'inspecteur paye sa note puis se présente. Ici, rien depuis trois ans…"

À défaut d'étoiles, l'équipe du Comme chez Soi assure être inondée de soutiens, de messages d'encouragements. "Il n'y a pas que le Michelin dans la presse gastronomique", s'encourage l'épouse du chef étoilé. "Nous avons toujours 18,5/20 au Gault & Millau. Surtout, nous avons nos clients, dont le retour positif atteint 95 %." À défaut d'explication concrète et officielle, Laurence Wynants cherche à comprendre. Le type de cuisine ?

"On n'a pas vu un inspecteur depuis trois ans"

Un retour à la carte de quelques indémodables - "réclamés par tous nos habitués" - tels que la mousse de jambon d'Ardenne Pierre Wynants ? "On ne sait pas… Ce que l'on sait par contre, c'est qu'on n'est pas dans l'esbroufe et qu'on ne le sera jamais. Nous avons une cuisine de produits, sans cinéma. On ne va pas se forcer à faire autre chose. On a déjà un métier difficile et compliqué. Si en plus on ne prend plus de plaisir... On ne change pas notre ADN."

Aujourd'hui, la fidèle équipe du Comme chez Soi va s'atteler à continuer à faire rêver sa clientèle. "Notre cuisine plaît à nos clients." Et c'est bien le principal.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be