Le service gardiennage du CHU Saint-Pierre en grève, l'hôpital appelle une entreprise privée pour compenser

Les syndicats du service gardiennage sont en grève ce mardi, ils luttent contre la privatisation de leur service.

Sylvain Anciaux
Le service gardiennage du CHU Saint-Pierre en grève, l'hôpital appelle une entreprise privée pour compenser
©D.R.

Nouveau chapitre dans le dossier du service de gardiennage du CHU Saint-Pierre, où une trentaine d'emplois, publics jusqu'à présent, devraient passer dans le secteur privé sous peu suite à une décision du Conseil d'Administration de l'hôpital public. Après avoir tenté d'interpeller, sans succès, le conseil communal de Bruxelles et Mohamed Ouriaghli, le président du CA de l'hôpital ce lundi soir, les syndicats de la CGSP, de la CSC et du SLFP mènent une action au sein de l'hôpital depuis le petit matin.

Le service gardiennage du CHU Saint-Pierre en grève, l'hôpital appelle une entreprise privée pour compenser
©D.R.

Mais pour les syndicalistes en grève, leur action risque d'être vidée de sa force. En effet, en commençant la grève ce matin, les travailleurs ont constaté qu'un service de gardiennage privé avait été mandaté pour assurer la sécurité dans les locaux. "Quand on est arrivé ce matin, sept agents étaient présents sur les lieux, ce qui est plus que le service normal. La direction veut casser notre grève !" Du côté de Philippe Leroy, le Directeur Général de l'hôpital, il n'est "pas question de casser le droit de grève ici, un préavis a été remis 24 heures à l'avance, et tout le service est gréviste, il n'y avait pas de service minimum et un hôpital de 3 400 travailleurs et 600 patients ne peut pas fonctionner 24 heures sans service minimum".

Les syndicats exigent que les discussion visant à éviter la privatisation du service de gardiennage reprennent. "Certainement pas, répond Philippe Leroy. C'est une décision qui mûrit depuis assez longtemps. Si une action de grève venait changer ça, c'est qu'on aurait mal réfléchi."

L'occupation des bureaux a été levée à midi. Les syndicats exhortent toujours la direction à rouvrir les discussions. "La Direction préfère se débarrasser de toute une équipe plutôt que de s'attaquer à 2 personnes dont la direction dit elle même qu'elle est trop complaisante."

Le service gardiennage du CHU Saint-Pierre en grève, l'hôpital appelle une entreprise privée pour compenser
©D.R.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be