Le non marchand manifestera à nouveau à Bruxelles le 2 juin pour demander un "réinvestissement massif" dans les soins, le social et la culture

Le secteur dénonce des conditions de travail "intenables".

Le non marchand manifestera à nouveau à Bruxelles le 2 juin pour demander un "réinvestissement massif" dans les soins, le social et la culture
©Belga

Le personnel du non marchand manifestera à Bruxelles le jeudi 2 juin pour réclamer un "réinvestissement massif" dans les secteurs des soins, du social et de la culture, annonce mercredi le syndicat CNE. Il réclame davantage de moyens humains pour améliorer les soins et les services, ainsi que des initiatives afin de rendre ces professions "attractives et tenables".

Plusieurs centaines de membres du secteur, principalement des aides familiales, des gardes malades et des aides ménagères sociales, avaient manifesté à Bruxelles le 5 mai dernier pour demander une augmentation des frais de mission.

Le 2 juin, les revendications seront plus larges pour faire entendre l'absentéisme en hausse, la fuite du personnel vers le temps partiel ou hors du secteur, des conditions de travail "intenables" et un pouvoir d'achat qui diminue. "Malgré les nombreuses promesses et les efforts budgétaires, la situation du personnel des secteurs Santé - Social - Culture se dégrade de jour en jour", résume la CNE.

Le syndicat pointe notamment du doigt la pénurie de personnel sur le terrain dans le secteur de la santé, le projet de loi sur l'interdiction professionnelle pour le personnel soignant non vacciné, l'épuisement des travailleurs de l'aide sociale ou encore les vives inquiétudes du secteur du socio-culturel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be