Les maisons de repos bruxelloises ferment leurs portes aux réfugiés

Le ministre bruxellois de la Santé justifie sa décision par la nécessité de protéger les résidents contre les risques sanitaires.

Bruxelles - Alain Maron (Ecolo) - Ministre du gouvernement de la region de Bruxelles-Capitale, en charge de la transition climatique - de l' environnement, de l'energie et de la democratie participative - Membre du Collège de la Commission communautaire
©JC Guillaume
Pour accueillir les réfugiés ukrainiens, les bourgmestres des différentes communes de Bruxelles avaient envisagé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité