L'Ixelloise qui a sauvé des centaines d'enfants pendant la guerre, Andrée Geulen, s’en est allée

La résistante qui avait caché des centaines d’enfants pendant la guerre est décédée.

S.A.
L'Ixelloise qui a sauvé des centaines d'enfants pendant la guerre, Andrée Geulen, s’en est allée
©BELGA

Juste parmi les nations, citoyenne d’honneur et doyenne d’Ixelles, et titulaire de la nationalité israélienne à titre honorifique, les titres rendant hommage à Andrée Geulen sont multiples.

la résistante qui avait caché des centaines d’enfants juifs pendant la guerre afin de les sauver de la déportation est décédée ce mercredi, “dans la douceur de l’entourage de sa famille” annonçait son bourgmestre, Christos Doulkeridis (Ecolo).

Continuer à se battre

Le 6 septembre dernier, la doyenne, d’Ixelles fêtait ses 100 ans. Et il y a deux mois à peine, elle était nommée citoyenne d’honneur. “Le Conseil Communal a décidé de [lui] attribuer cette distinction en reconnaissance de son courage extraordinaire durant la Seconde Guerre Mondiale, de son engagement dans des activités de sauvetage de milliers d’enfants juifs et, ce faisant, pour sa contribution à la défense des valeurs fondamentales”, indiquait la commune. La principale concernée appelait à “continuer à se battre” contre les inégalités de notre monde.

Institutrice, la résistante avait pour mission pendant la guerre d’amener les enfants juifs, dont ses élèves, en lieu sûr.

Andrée Geulen est également honorée à Bruxelles, où une crèche communale en son nom.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be