Après 40 ans de politique, Charles Picqué tire sa révérence : "Mon grand-père était mineur de fond, mon père voulait que je devienne universitaire"

Le bourgmestre de Saint-Gilles va bientôt démissionner. Retour sur 40 ans de vie politique, succès, regrets, et vision de l’avenir.

Duchemin Maël
Le 30 juin, le conseil communal devrait voter le budget de Saint-Gilles. "Il y a un accord en collège." Charles Picqué s'était donné cette échéance pour démissionner. "Ce sera quelques jours après peut-être." Pas moins de 37 ans bourgmestre, 40 ans dans l'exécutif...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité