Excès de bruit, PV… l’espace canin du square de Léopoldville ferme définitivement : "l’erreur a été de trop bien faire les choses"

Victime de son succès, le site a généré trop de nuisances sonores. Résultat : des procès-verbaux de Bruxelles Environnement.

Ro.Ma.
Excès de bruit, PV… l’espace canin du square de Léopoldville ferme définitivement : "l’erreur a été de trop bien faire les choses"
©BAUWERAERTS DIDIER

C'est la fin d'une saga, d'un dossier empoisonné qui a fait couler beaucoup d'encre à Etterbeek : l'espace de liberté pour chiens au square de Léopoldville ferme définitivement ses portes. Une décision prise "sous peine de poursuite ou d'amende", indique l'affiche placée à l'entrée du site.

Rétroactes. À la suite d'une interpellation citoyenne, la commune a réalisé l'an dernier un espace de 500 m2 permettant aux chiens de jouer en liberté. "L'erreur a été de trop bien faire les choses", soupire le mayeur, Vincent De Wolf (MR).

Le lieu, bien aménagé, a en effet attiré des maîtres venus des localités voisines. Résultat : la présence quotidienne d'un grand nombre de chiens… avec les effets que cela peut engendrer dans un espace à haute résonnance. Les plaintes pour nuisances sonores se sont alors multipliées, et la commune a décidé de restreindre l’accès : maximum cinq chiens, uniquement pour les Etterbeekois et personnes du quartier, heures de fermeture, présence permanente de gardiens de la paix … Mais cela n’a pas résolu les problèmes du voisinage. Des riverains se sont plaints auprès de Bruxelles-Environnement, et plusieurs PV ont été dressés par l’administration régionale pour violation des normes de bruits.

"Après tous nos essais, les solutions apportées n'étaient pas suffisantes. Unanimement, le collège a décidé de fermer le site, commente le bourgmestre. On doit faire respecter la loi. On est déçu, car on a investi de l'argent dans quelque chose de chouette."

L'espace est appelé à devenir un lieu de "gymnastique douce", clôturé et limité. Quant à l'ouverture d'un nouveau site pour les meilleurs amis de l'homme ? "On va bien réfléchir, car on ne veut pas juste déplacer le problème", indique le mandataire libéral, qui garantit des études acoustiques.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be