Tours Jacques Franck à Saint-Gilles : locataires excédés, foyer du Sud "bricoleur"

Une trentaine de locataires des tours Jacques Franck 1 et 2 à Saint-Gilles ont interpellé le conseil communal sur les travaux à répétitions.

M.D.
Tours Jacques Franck à Saint-Gilles : locataires excédés, foyer du Sud "bricoleur"
©DR.

"Ça ne règle rien." Une habitante portait l’interpellation de ses voisins. Fuite d’eau, fenêtre condamnée en attendant la livraison de châssis, mauvaise aération… Les deux tours Jacques Franck 1 et 2 (JF1 et JF2) datent de 1974 et cela se sent. Hautes de 18 étages chacune, elles hébergent environ 500 personnes.

Ceux présent jeudi soir dénonçaient devant le conseil communal des travaux de réparation et d’entretien de mauvaise qualité et à répétition qui ne font que régler les problèmes à courts termes.“

Tours Jacques Franck à Saint-Gilles : locataires excédés, foyer du Sud "bricoleur"
©DR.

La réponse du foyer était donnée par sa présidente, Catherine François (PS). Pour elle, les travaux nécessaires sont réalisés, par exemple : la mise aux normes de 4 ascenseurs (2 par tour) en 2017 pour 1 million d’euros ou encore celle de l’électricité pour 1, 340 millions d’euros en 2019.

Les intervenants ne nient pas l’existence de ces travaux  : “mais comment expliquer que l’ascenseur tombe encore en panne ? Pour les personnes victimes de maladie chronique, cela signifie rester bloquées deux ou trois jours chez eux à chaque fois. […] Pour l’électricité, c’est pareil, dès que l’on branche quelque chose cela saute.”

Pour la moisissure, la présidente assure que la ventilation des salles de bains est purement thermique et donc pas mécanique. S’il y a des problèmes, ce serait dû à une mauvaise aération des habitants. Un ton culpabilisateur qui passe mal auprès des riverains.

La présidente assure également qu’aucune plainte n’a été déposée par les canaux classiques. À cela, l’interpellant répondent être toujours en lien avec les services d’entretien et de réparation.” Bref, les deux parties ne semblent pas raccord sur les moyens de communication.

Enjeux de rénovation des logements sociaux

Saint-Gilles est presque entièrement bâti. Difficile de créer des logements neufs donc, mais aussi de reloger tout le monde pour entamer des réparations profondes. “Nous devons attendre qu’un locataire parte pour faire des rénovations profondes” explique la présidente. 64 logements ont d’ailleurs bénéficié de ses rénovations dans les deux tours pour un montant de 15 à 20 000 euros chacun. Mais pour ceux qui ne peuvent pas partir, l’horizon des solutions s’amenuise. “On va attendre de voir ce qu’ils nous proposent après cette intercalation. Il faut dire que même dans certains logements rénovés il y a encore des problèmes de fuite.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be