Les expositions estivales au Palais royal ont attiré 70.000 visiteurs

Trois expositions ont rythmé l'été du Palais royal qui enregistre 28 000 visiteurs de plus que l'an passé.

Les expositions estivales au Palais royal ont attiré 70.000 visiteurs
©Belga

Durant l'été, quelque 70.000 personnes ont visité le Palais royal de Bruxelles et parcouru les différentes expositions qui y étaient organisées, a indiqué lundi le service communication du Palais.

L'année dernière, seuls 42.000 visiteurs avaient déambulé dans les couloirs du Palais royal. "A l'époque, les restrictions sanitaires liées au Covid-19 nous contraignaient d'admettre moins de monde par tranche horaire. Nous sommes heureux d'avoir pu accueillir davantage de visiteurs cette année", a commenté le Palais.

Chaque année, le Palais royal ouvre ses portes au public dans le cadre de ses expositions d'été, qui tournent autour de la science et de la culture. L'idée est de permettre au grand public de découvrir le patrimoine fédéral. Cette année, trois expositions temporaires étaient organisées.

La première, intitulée "Assurer le futur", tentait de démontrer que les sciences et les arts jouent un rôle crucial pour l'avenir de notre planète. À travers une série de pièces exceptionnelles de la collection fédérale et des panneaux didactiques présentant des projets emblématiques des différents départements de la Politique scientifique, l'exposition explorait des thématiques aussi variées que la maîtrise du réchauffement climatique, l'observation de la Terre, la numérisation des collections, la recherche maritime ou encore les missions polaires.

Pour la seconde exposition, "Baudouin, être roi", l'association Dynastie royale et Patrimoine culturel avait retracé le règne du roi Baudouin, en proposant aux visiteurs de découvrir les événements les plus marquants de son règne, ainsi que des archives et des objets exposés pour la première fois. Dans une autre salle, les voyages et les visites du roi Philippe en 2021 et 2022 étaient présentés.

Enfin, l'exposition "Science & Stones" du centre d'éducation à la technologie, Technopolis, faisait la part belle aux blocs de Lego. Les visiteurs ont notamment pu découvrir, à travers des constructions Lego proposées par l'artiste Dirk Denoyelle, que les villes qui sont bénéfiques pour leurs habitants, l'économie et la planète ne sont pas des utopies, mais sont à portée de main. Il y avait par ailleurs des mosaïques faites de blocs de Lego représentant des scientifiques, à l'instar de Pythagore, Newton, De Vinci, Marie Curie et le seul et unique professeur Gobelin.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be