Dimanche sans voiture : les secours plus sollicités que d’habitude, mais trois fois moins de chutes

Le nombre d'interventions des secours pour des chutes à la journée sans voiture diminue néanmoins chaque année.

S.A.
Dimanche sans voiture : les secours plus sollicités que d’habitude, mais trois fois moins de chutes
©BELGA

Le Dimanche sans voiture a beau être vecteur d'une ambiance souvent paisible dans les rues de Bruxelles, pour les services de secours, la journée est parfois bien plus chargée. Ce dimanche, pendant toute la période d'interdiction aux véhicules motorisés, les services de secours sont intervenus 188 fois, une cinquantaine d'interventions en plus qu'en moyenne. Pourtant, parmi les 188 missions, 32 seulement ne concernaient que des chutes à vélo ou à trottinettes. "Certains malades et blessés qui, en temps normal, se rendent en voiture aux urgences, font aussi appel à une ambulance pour rejoindre l'hôpital", justifie le porte-parole des pompiers bruxellois, Walter Derieuw. Cette année reste tout de même une bonne année. En 2021, les services de secours recensaient une centaine d'interventions dues aux chutes à vélo, soit trois fois plus.

Du côté de la police, en revanche, la porte-parole de la zone Bruxelles-Ixelles n’avait, quelques minutes avant le retour des voitures dans la ville, aucun accident à signaler.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be