Michel De Herde (Defi) nie les accusations de faits de viol et se met en arrêt pour 8 jours

L'élu schaerbeekois ne reconnaît "aucun des faits qui ont été portés à ma connaissance par voie de presse”.

S. A.
Michel De Herde (Defi) nie les accusations de faits de viol et se met en arrêt pour 8 jours
©BELGA

Hier mardi, La Dernière Heure révélait qu'une deuxième plainte pour tentative d'incitation à la débauche sur mineur et faits de viol aurait été déposée à l'encontre de l'échevin de Schaerbeek, Michel De Herde (Défi). Différents membres du parti ont alors réagi, le président François De Smet en premier, à travers un communiqué : "Si le parquet confirme l'existence de cette deuxième plainte, et au vu de l'existence de deux plaintes, le parti saisira ses instances internes compétentes, à savoir le comité des sages, pour que Michel De Herde soit entendu. Ce, en plein respect de la présomption d'innocence."

La commune, aux mains de la bourgmestre Défi Cécile Jodogne, a affirmé que si cette deuxième plainte était confirmée par le parquet, ce qui n'est toujours pas le cas jusqu'à présent, elle agirait en conséquence. Les deux parties précitées ont, cependant, assuré prendre très au sérieux la parole des femmes qui se sont exprimées. Sur Twitter, Sophie Rohonyi, conseillère communale de Rhode-Saint-Genèse, députée fédérale, et présidente de Défi pour la périphérie bruxelloise, a affirmé que si le parquet inculpait Michel De Herde, ce dernier serait exclu. "Faire plus reviendrait à se substituer au pouvoir judiciaire. Ce sont les juges qui rendent justice, pas les présidents de parti ni les réseaux sociaux."

“Ma famille vient de me rappeler que la santé passe avant tout"

Ce matin, l'échevin schaerbeekois a annoncé qu'il se mettait en repos pour 8 jours. "Ma famille vient de me rappeler que la santé passe avant tout. Dès lors, sur recommandation de mon médecin, il apparaît nécessaire que je me repose durant au moins 8 jours et que je fasse des examens", déclare l'élu Défi. "J'ai prévenu la bourgmestre FF Cécile Jodogne afin qu'elle prenne les dispositions utiles pour assurer la continuité du service public. Complémentairement, dans la limite fixée par mon médecin, j'assurerai ma présence dans les assemblées où j'ai été élu", poursuit-il. Avant de conclure qu'il ne reconnaissait "aucun des faits qui ont été portés à ma connaissance par voie de presse".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be