"Si rien n’est fait, seuls les ultra-riches pourront survivre": des restaurateurs bruxellois alertent sur la hausse des prix de l’énergie

Avec "Bruxelles in the Dark", l’Horeca alerte sur la hausse des prix de l’énergie.

Elise Legrand
Bruxelles - Ixelles: Cafe "chez ta mere" - action "Brussels in the dark", une initiative des restaurateurs bruxellois pour protester contre la hausse des prix de l'énergie. Pendant deux soirées, ces restos vont accueillir leurs clients dans le noir, à
©JC Guillaume
"Stefano, on sera bien prêts à 17h ? On le met où, l'écailler ?" Au bar Chez ta mère, à deux pas de la maison communale d'Ixelles, l'effervescence est à son comble en ce jeudi après-midi. Cageots d'huîtres, verres à bières, bouteilles de limonade : les livraisons défilent sur le pas de la porte. Derrière les fourneaux, le cuisinier et gérant de l'établissement, Pierre Millour, parfait l'assaisonnement de son plat du jour. Dans un coin de la salle, chandeliers, cierges et autres bougies attendent...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité