L'homme qui a proféré des menaces dans un hôpital d'Anderlecht placé sous mandat d'arrêt

L'homme qui s'est présenté, armé d'un couteau, dans un hôpital d'Anderlecht vendredi, et qui y a proféré des menaces, a été placé sous mandat d'arrêt, a indiqué lundi le parquet de Bruxelles.

La police a procédé à l'interpellation de deux suspects.

Le suspect, un homme de 24 ans, originaire de Martelange (province de Luxembourg), est arrivé à l'hôpital Sainte-Anne/Saint-Rémi à Anderlecht, vendredi en fin de matinée, armé d'un couteau. Il aurait crié "Allahu Akbar", puis aurait déclaré qu'il allait mourir mais qu'il reviendrait pour "tuer tout le monde", selon des témoins. Il a ensuite quitté l'établissement hospitalier et tous les autres hôpitaux de la Région bruxelloise ont immédiatement été avertis du signalement de cet individu.

Vendredi soir vers 21h00, la police a retrouvé la trace du suspect à Saint-Josse-ten-Noode et l'a interpellé. Celui-ci a ensuite été déféré au parquet de Bruxelles. Un juge d'instruction a été désigné. Il a inculpé le suspect pour détention illégale d'arme et l'a placé sous mandat d'arrêt.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be