Variole du singe - Une 2e dose de vaccin désormais possible à Bruxelles en cas de 1ère dose à l'étranger

Les personnes ayant reçu une dose à l'étranger ou pour les hommes nés avant 1976 ayant du sexe avec des hommes peuvent se faire vacciner au centre Pacheco.

FILE - Ryan Dutton, an EMT from Rescue Inc., prepares shots of the Pfizer COVID-19 booster vaccine during a vaccine clinic held by Rescue Inc. at Leland & Gray Middle and High School, in Townshend, Vt., on Tuesday, Sept. 20, 2022. The updated COVID-19 boosters aren't an exact match to the newest omicron mutants but Pfizer says lab tests suggest its shot may offer some cross-protection.  (Kristopher Radder/The Brattleboro Reformer via AP, File)

Dès ce jeudi, les personnes ayant reçu une première dose de vaccin contre la variole du singe à l'étranger pourront recevoir leur deuxième dose à Bruxelles, au centre de vaccination Pacheco ou dans l'un des quatre centres hospitaliers pratiquant cette vaccination, annonce jeudi la Commission communautaire commune (Cocom).

L'élargissement des critères d'éligibilité décidé par le Risk Management Group (RMG) porte également sur les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes et qui sont nés avant 1976. Même si ces derniers sont théoriquement vaccinés contre la variole, ils pourront désormais recevoir une dose unique de vaccin à titre préventif.

En région bruxelloise, le vaccin contre la variole du singe peut être administré au centre de vaccination Pacheco, jusqu'au 17 décembre, ainsi que dans quatre centres hospitaliers (le CHU Saint-Pierre, les Cliniques Universitaires Saint-Luc, l'Hôpital Erasme et l'UZ Brussel).

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be