Catherine Moureaux demande un plan d'accueil migratoire fédéral : “À Uccle, bizarrement, aucun centre Fedasil”

Inquiète quant aux tensions créées par l’accueil des migrants dans sa commune, la bourgmestre de Molenbeek appelle le gouvernement fédéral à créer un plan de répartition migratoire.

Photos Bernard Demoulin : Catherine Moureaux PS Molenbeek (© Bernard Demoulin)
Photos Bernard Demoulin : Catherine Moureaux PS Molenbeek (© Bernard Demoulin) ©© Bernard Demoulin
Voilà maintenant un an que le bras de fer a commencé entre la bourgmestre socialiste de Molenbeek, Catherine Moureaux, et le Secrétariat d’État à l’Asile et l’immigration, incarné d’abord par Sammy Mahdi (CD&V), aujourd’hui par Nicole De Moor (CD&V). Le dossier du home Sebrechts n’est qu’une partie visible de l’iceberg de la bataille entre celle qui occupe le bureau ovale de la place communale et les membres de la Vivaldi. D’ailleurs, elle regrette un traitement médiatique et politique de l’accueil migratoire à Molenbeek “au cas par cas”, invite...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité