La piscine temporaire Flow vandalisée au canal à Anderlecht : "un sentiment de déprime" (photos)

Le magnifique bassin de bois installé au pont Marchant à Anderlecht a été vandalisé et cambriolé. Le collectif Pool is Cool dit tout son désarroi.

La piscine temporaire Flow, construite, entretenue et exploitée par le collectif Pool is Cool et les habitants du quartier du quai de Biestebroeck, à Anderlecht, a été vandalisée. C'est ce qu'on apprend ce 8 décembre des mots du collectif.

La qualité des vols exécutés de manière professionnelle et le manque de respect décevant pour le lieu et notre travail nous rendent tristes et sans voix.

- Collectif Pool is Cool

"Au cours des dernières semaines, nous avons découvert que plusieurs effractions violentes ont eu lieu à Flow", déplore Pool is Cool, dont le bassin tout de bois a ouvert pour son second été au pont Marchant en 2022. "Bien que la zone de baignade soit encore intacte et la structure autour de la piscine très solide, nous avons constaté de nombreux dégâts au niveau de la clôture et du portail, sur les portes et dans la petite cuisine. Certains de nos conteneurs ont été ouverts avec force et des outils et machines essentiels ont été volés ou délibérément endommagés". Portes forcées, fusibles arrachés et volés, lavabos emportés, échelle arrachée, cloisons défoncées: les séquelles sont visibles partout au bord du canal.

Coup de froid sur le sauna

Ce n'est pas la première fois que Flow est vandalisée. "Les dégâts étaient réparables", continue Pool is Cool. D'où la volonté du collectif de répéter cette saison hivernale la recette de 2021: une piscine sans surveillance. "Ça ne nous dérange pas que le toit du kiosque devienne un abri pour que les gens du coin puissent se rencontrer même quand il pleut. Ça peut même être vu comme une preuve de la qualité de notre infrastructure comme espace public ...). Ça ne nous dérange pas non plus que notre caravane serve de refuge pour les sans-abri. Même si, sans sanitaire ni électricité, elle ne convient pas pour le logement en hiver", admet l'équipe. Hélas, les récentes effractions, ce n'est pas pareil : "la qualité des vols exécutés de manière professionnelle et le manque de respect décevant pour le lieu et notre travail nous rendent tristes et sans voix".

La perspective de devoir frapper à nouveau à une centaine de portes dans les prochaines semaines pour trouver les moyens de ressusciter Flow en 2023 laissent un sentiment de déprime

- Collectif Pool is Cool

Ces vols et ce vandalisme, c'est plus qu'un caillou dans la chaussure pour Pool is Cool. Le sauna prévu cet hiver prendra du retard. "Il ne serait pas responsable d'investir argent et temps dans un sauna dont nous ne pouvons pas garantir la sécurité". Plus : il faudra creuser un budget déjà limité pour réparer les dégâts.

Le collectif confie donc son dépit : "la baignade en plein air à Bruxelles dépend uniquement de Pool is Cool (...) Les événements récents et la perspective de devoir frapper à nouveau à une centaine de portes dans les prochaines semaines pour trouver les moyens de ressusciter Flow en 2023 laissent un sentiment de déprime". Et les militants qui luttent depuis plusieurs années pour généraliser la baignade en plein air à Bruxelles d'en appeler à la générosité des nageurs: un pop-up store est ouvert au bvd Anspach 178 pour soutenir le projet avec, pourquoi pas, de chouettes cadeaux de Noël 100% brusseleirs: essuies de bain, t-shirts, sweats, poster et même des bières exclusives.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be