Feu d’artifice du nouvel an : les artificiers nous livrent les premiers secrets du show (Photos)

L’équipe d’artificier de Party Fices prépare les milliers d’explosions colorées qui éblouiront le public ce samedi soir. Mais la météo peut encore venir jouer les trouble-fêtes.

M.D.
Feu d’artifice du nouvel an : Les artificiers, nous livrent les premiers secrets du show
©Ennio Cameriere

À quelques heures des 12 coups de minuit, c’est l’effervescence au Palais des Académies à Bruxelles. C’est depuis les jardins du bâtiment que seront tirées les centaines de projectiles pour le feu d’artifice du nouvel an. Nous sommes allés dans les coulisses du spectacle pyrotechnique.

Feu d’artifice du nouvel an : Les artificiers, nous livrent les premiers secrets du show
©Ennio Cameriere

L’entreprise Party Fices a appris le 15 décembre qu’il avait décroché le contrat. Le délai de deux semaines n’a pas fait peur à Damien, habitué de ces événements : “Il y a 5 ans, on tirait pour le nouvel an au Heysel. On fait aussi les fêtes de Wallonie à Namur,” commente celui qui, à la base, était client de Party Fices puis qui s’est pris de passion pour la pyrotechnie et a rejoint l’équipe. Pour lui, tirer depuis la Place des palais à Bruxelles, c’est une première. Il a donc fallu repérer les lieux, la hauteur de chaque bâtiment, de chaque arbre, la position de la moindre ligne électrique. Ensuite, c’est l’imagination et l’expérience qui parle : “on conçoit déjà le spectacle dans nos têtes puis sur le papier.” Le résultat ? Un show de 18 minutes avec plusieurs milliers de détonations et un final en apothéose de plus d’une minute.

Feu d’artifice du nouvel an : Les artificiers, nous livrent les premiers secrets du show
©Ennio Cameriere

”Il y a 55 lignes à l’avant du bâtiment pour environ 250 produits. Ceux-ci sont pour le début du spectacle. À l’arrière, 30 lignes sont réservées pour le bouquet final avec des bombes qui montent jusqu’à 100 mètres de haut.”

”On regarde les tendances”

Dans le milieu de la pyrotechnie, il y a aussi des tendances couleur. ” Pour 2023 c’est le 'purple'. On fera donc les 12 coups de minuit avec du mauve, violet. Pour le final, on commencera par quelque chose de très coloré pour finir sur du doré, argenté.” Nous n’en saurons pas plus, il faut laisser un peu de surprise.

À lire aussi : Mobilité à Bruxelles la nuit du nouvel An : voici les modifications

Pour ceux qui s’inquiètent de la météo de ce soir, Damien se veut rassurant. ” La pluie, ça ne gêne pas du tout pour en feu d’artifice, c’est juste moins drôle pour nous à l’installation et moins agréable pour le public. Cette nuit, on n’en annonce pas avant 01 h 00. Nous sommes en contact constant avec l’institut royal de météorologie qui nous fait une mise à jour des prévisions toutes les heures.” Le vent reste la principale inquiétude des artificiers. Selon Belga, Malines et Hasselt ont déjà annoncé l’annulation de leur feu d’artifice du nouvel an en raison des fortes rafales de vent. Pour Bruxelles, Damien est confiant” vu le site, le vent souffle le bon sens donc ça devrait aller.”

Feu d’artifice du nouvel an : Les artificiers, nous livrent les premiers secrets du show
©Ennio Cameriere

Toutes les mesures de sécurité ont été prises selon l’artificier. La météo de ce samedi peut toute de même encore jouer des tours aux équipes et au public. La ville de Bruxelles annonce sur son site web que “vu les conditions météorologiques changeantes, la Ville est actuellement en contact constant avec l’IRM, les pompiers et l’artificier pour l’organisation ou l’éventuelle annulation du feu d’artifice.” L’organisation conseille au public de jeter un œil sur ce site web vers 22 h 30.

Pas de nouvel an pour ceux qui vous en mettent plein les yeux

Feu d’artifice du nouvel an : Les artificiers, nous livrent les premiers secrets du show
©Ennio Cameriere

L’équipe, elle, poursuit son installation. À 15 heures, encore la tête dans les cartons, principalement importés de Chine, l’équipe d’installateurs n’a pas de temps pour une pause. Les lignes ne sont pas encore raccordées aux boîtiers de contrôle. “Mais on sera prêt à temps […] Pour le lancement, tout est automatisé. Après, pour nous, la soirée n’est pas finie. Il peut y avoir des projectiles qui restent bloqués donc on doit attendre un peu, mais il faut tout démonter ensuite.” Pas de nouvel an en famille donc, mais les équipes sont rodées : “il n’y a pas de jour pour faire la fête, on peut toujours la faire plus tard.”


Pour rappel, ce soir, l’accès aux zones "public" est ouvert dès 23h. L’organisation conseille de venir le plus tôt possible. Les sacs à dos et bouteilles en verre seront interdits

plan feu d'artifices bruxelles
plan feu d'artifices bruxelles ©D.R.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be