Journée d'actions dans les zones de secours le 27 janvier : “il est temps de monter aux barricades”

Le syndicat SLFP dénonce un manque d’investissements et de personnel, une augmentation de la charge de travail et des agressions, mais aussi l’absence de mesures de fin de carrière.

 Illustration
©EdA Mathieu GOLINVAUX

Le syndicat SLFP annonce mardi son intention de déposer un préavis de grève à durée indéterminée pour l’ensemble des zones de secours, afin d’organiser des actions.

Le SLFP a déjà programmé une action le vendredi 27 janvier à Bruxelles, devant les bureaux du ministre-président bruxellois, et appelle les agents opérationnels des zones de secours à y déposer symboliquement leurs vêtements de travail.

Trop c’est trop”, tonne le syndicat après les cas d’agressions de services de secours lors de la nuit du Nouvel An. Il demande des procédures plus rapides et des peines “exemplaires” pour les auteurs de ces faits, ainsi que des budgets supplémentaires afin de renforcer les services de secours. “Pendant plus de deux ans, nous nous sommes concentrés sur nos missions dues à la pandémie”, ajoute le SLFP. “Nous sommes restés trop silencieux ! Face au mépris de nos autorités envers notre profession, il est temps de monter aux barricades.” Le syndicat indique que le préavis de grève ne sera retiré qu’en cas d’obtention de “garanties sérieuses” sur l’ensemble des revendications.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be